NoCopy.net

« Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. » Montaigne, Essais, I, 26. Commentez cette citation.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « Science sans conscience n'est que ruine de ... « La véritable science enseigne, par-dessus ... >>
Partager

« Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. » Montaigne, Essais, I, 26. Commentez cette citation.

Citation


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet " « Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. » Montaigne, Essais, I, 26. Commentez cette citation. " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. Montaigne, Essais, I, 26.

Ajouté par webmaster

Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire., MONTAIGNE, Essais, I, XXVI.

Ajouté par webmaster

 Savoir par coeur n'est pas savoir: c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire.  MONTAIGNE

Ajouté par webmaster

Savoir par coeur n'est pas savoir (...) Ce qu'on sait droitement, on en dispose, sans regarder au patron -(modèle), sans tourner les yeux vers son livre. Fâcheuse suffisance, qu'une suffisance pure livresque!, MONTAIGNE, Essais, I, XXVI ( Fard, cit. 6).

Ajouté par webmaster

Si (...) on interroge le savoir du XVIËe siècle à son niveau archéologique - c'est-à-dire dans ce qui l'a rendu possible -, les rapports du macrocosme et du microcosme apparaissent comme un simple effet de surface. Ce n'est pas parce qu'on croyait à de tels rapports qu'on s'est mis à rechercher toutes les analogies du monde. Mais il y avait au coeur du savoir une nécessité (...) Il fallait bien que l'on pensât dans le rapport du microcosme au macrocosme la garantie de ce savoir et le terme de son épanchement., Michel FOUCAULT, les Mots et les Choses, p. 46-47.

Ajouté par webmaster

Dieu (...) a commis tout un peuple pour la garde de ce livre, afin que cette histoire fût la plus authentique du monde, et que tous les hommes pussent apprendre par là une chose si nécessaire à savoir, et qu'on ne pût la savoir que par là., PASCAL, Pensées, t. III, IX, 622.

Ajouté par webmaster

c'est une absolue perfection, et comme divine, de savoir jouir loyalement de son être. Essais, III, 13 Montaigne, Michel Eyquem de

Ajouté par webmaster

- -(Pyrrhon) N'est-ce pas savoir beaucoup, que de savoir qu'on ne sait rien. - Non, ce n'est pas savoir grand'chose. Un paysan bien grossier et bien ignorant connaît son ignorance (...) mieux (...) que vous la vôtre, car vous vous croyez au-dessus de tout le genre humain en affectant d'ignorer toutes choses., FÉNELON, Dialogue des morts, XXIX.

Ajouté par webmaster

Savoir est le premier mot du symbole de la religion naturelle : car savoir est la première condition du commerce de l'homme avec les choses, de cette pénétration de l'univers qui est la vie intellectuelle de l'individu : savoir, c'est s'initier à Dieu., RENAN, l'Avenir de la science, II, OE. compl., t. III, p. 741.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

« Savoir par coeur n'est pas savoir : c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire. » Montaigne, Essais, I, 26. Commentez cette citation.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo