Scène d'exposition Phèdre

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< COURS D'INSTITUTIONS EUROPÉENNES Analyse des partis politiques de Gauche >>
Partager

Scène d'exposition Phèdre

Littérature

Aperçu du corrigé : Scène d'exposition Phèdre



document rémunéré

Document transmis par : Pepik2


Publié le : 15/4/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

Scène d'exposition Phèdre
Zoom

 


 

Selon Corneille, dramaturge du XVIIème siècle, la scène d’exposition « doit contenir les semences de tout ce qui doit arriver, tant pour l’action principale que pour les épisodiques, en sorte qu’il n’entre aucun acteur dans les actes suivants qui ne soit connu par ce premier, ou du moins appelé par quelqu’un qui y aura été introduit ». Ainsi on voit que la première scène de l’acte I de Phèdre, pièce maîtresse des œuvres de Racine,  est une scène d’exposition typique  répondant aux règles  du théâtre classique. Il serait dès lors intéressant d’étudier les caractéristiques de cette scène d’exposition.

D’abord, cette scène est une scène d’exposition car elle met en place le cadre spatio-temporel. L’introduction de la pièce se fait in media rès, en plein milieu de l’action. Hyppolite nous révèle en effet que Thésée est porté disparu et que les recherches ont été amorcée depuis plus de six moi à travers la subordonnée de temps au  5eme vers.  Les différentes îles grecques représentent le « hors-scène », le lieu d’origine ou de destination des personnage à travers le champ lexical des îles (Corinthe, Elide, Ténare, Procuste, Cicéron, Scirron, Sinnis, Epidaure, Crète….) tend à la fois à mettre en relief l’héroïsme de Thésée dont les exploits ont touché les moindres parcelles du vaste empire et à justifier les théories sur la mort de Thésée : on l’a cherché partout et il reste introuvable. L’espace référentiel ou le lieu fixé par l’auteur et que la scène doit représenter grâce aux décors n’est pas mentionné clairement. Néanmoins, Racine laisse penser qu’il s’agit d’une pièce de palais car Hyppolite ne semble pas avoir quitté son domicile. Cela est illustré par la métaphore « Je commence à rougir de mon oisiveté » (v.4).

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Scène d'exposition Phèdre Corrigé de 762 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Scène d'exposition Phèdre" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Cela marque un destin condamné et tragique . 2) Un amour irrésistible. C'est un coup de foudre, Phèdre ne peut donc pas y résister. « Je le vis, je rougis, je palis à sa vue » (rythme 3-3-6), cela crée un effet de gradation. La forte émotion de Phèdre se traduit par le rythme progressif en cadence majeur, les assonances en « i », la valeur du passé simple. Il y a le sentiment de l'inceste : « Mes yeux ne voyaient plus ; je ne pouvais parler » : aveuglement et mutisme.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Je me tais. Cependant Phèdre sort d'une mère, Phèdre est d'un sang, Seigneur, vous le savez trop bien, De toutes ces horreurs plus rempli que le mien., RACINE, Phèdre, IV, 2.

Ajouté par webmaster

La première scène du troisième acte -(de «Phèdre»), si belle en soi pourtant, Racine ne l'invente sans doute que pour amorcer l'extraordinaire rebondissement du quatrième acte., GIDE, Attendu que..., p. 206.

Ajouté par webmaster

D'un amour criminel Phèdre accuse Hippolyte!, RACINE, Phèdre, IV, 2.

Ajouté par webmaster

Ne verrez-vous point Phèdre avant que de partir?, RACINE, Phèdre, I, 1.

Ajouté par webmaster

Phèdre atteinte d'un mal qu'elle s'obstine à taire., RACINE, Phèdre, I, 1.

Ajouté par webmaster

La durée d'exposition varie avec l'intensité et la qualité de la lumière, la nature du cliché et la sensibilité du papier., Jean PRINET, la Photographie, p. 45.

Ajouté par webmaster

Phèdre mourait, Seigneur, et sa main meurtrière Éteignait de ses yeux l'innocente lumière., RACINE, Phèdre, IV, 1.

Ajouté par webmaster

Et Phèdre, tôt ou tard de son crime punie, N'en saurait éviter la juste ignominie., RACINE, Phèdre, V, 1.

Ajouté par webmaster

Votre frère l'emporte, et Phèdre a le dessus., RACINE, Phèdre, II, 6.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Scène d'exposition Phèdre

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature