La science peut-elle tenir lieu de sagesse ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il vivre avec son temps ? L'inconscient permet-il autant que la conscie ... >>
Partager

La science peut-elle tenir lieu de sagesse ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La science peut-elle tenir lieu de sagesse ?



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La science peut-elle tenir lieu de sagesse ?
Zoom
  • science : Ensemble des connaissances portant sur le donné, permettant la prévision et l'action efficace. Corps de connaissances constituées, articulées par déduction logique et susceptibles d'être vérifiées par l'expérience.
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • tenir : Considérer.
  • lieu : Endroit, espace.
  • sagesse : Pour les Grecs, la sagesse est à la fois connaissance et vertu. Au temps d'Homère, l'homme sage était celui qui maîtrisait plusieurs techniques.

-          la question laisse entendre que la sagesse est antérieure à la science ; voir quelle était la source de la sagesse.

-          Prudence : il ne s'agit pas forcément de traiter tout le sujet sur les relations entre science et philosophie.

-          Intégrer la réflexion sur les rapports entre savoir et sagesse.

La science est un phénomène culturel assez récent, du moins si l'on prend le terme dans une acception moderne, essentiellement liée à la science positive et à la méthode expérimentale. En revanche, les références à la sagesse et à la quête de sagesse renvoient à un état de la culture bien antérieur. Maintenant, science et sagesse sont-elles si incompatibles que l'une ne saurait tenir lieu de l'autre, prendre sa place, à moins que la science, comme valeur dominante de la culture moderne, ne révèle des qualités telles  qu'elle puisse prendre la place de l'antique sagesse…

 



V. Platon : le savoir dialectique s'achève dans l'intuition du Bien, et le Philosophe redescend dans la Cité des hommes pour se charger de son organisation. Epicuriens et Stoïciens développeront cette maîtrise de soi fondée sur la connaissance des lois de l'univers. Donc sagesse : liaison entre savoir et conduite. 2) ce que la science nous propose L'avènement de la science moderne, par exemple l'état positif défini par Auguste Comte, se caractérise par le savoir positif ; autrement dit, par différence avec les états théologiques et métaphysique, la science positif exclut certains types de questionnements, considérér comme dépassés (pourquoi ? et aussi pour quoi ?) au privilège exclusif du comment ? La science, en somme, se limite à répondre aux questions sur les causes « proches ». Dans la méthode, la démarche se veut objective ; elle impose donc une séparation radicale entre le sujet et l'objet. L'accumulation des faits et des théories prouvera son efficacité par les applications pratiques qu'elle autorise.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La science peut-elle tenir lieu de sagesse ? Corrigé de 6104 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La science peut-elle tenir lieu de sagesse ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • letekken-193245 (Hors-ligne), le 02/01/2013 à 02H23.
  • titoumewmew (Hors-ligne), le 12/01/2011 à 12H20.
  • Lubu60271 (Hors-ligne), le 06/03/2010 à 06H19.
  • Robin58708 (Hors-ligne), le 21/02/2010 à 21H12.
  • Juju57591 (Hors-ligne), le 11/02/2010 à 11H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Dans la méthode, la démarche se veut objective ; elle impose donc une séparation radicale entre le sujet et l'objet. L'accumulation des faits et des théories prouvera son efficacité par les applications pratiques qu'elle autorise. Savoir, c'est pouvoir, savoir pour pouvoir agir sur la nature. C'est le projet cartésien, lui-même énoncé dans le projet biblique. Etat de la techno science aujourd'hui : v. notre vie quotidienne. Peu-t-on parler à ce propos de véritable sagesse ? 3) Comment combler l'écart ? Peut-on parler de sagesse quand la science ne se préoccupe que des faits, et non des valeurs. Comment parler de sagesse si la science, par méthode et par principe, ne vise que l'accumulation du savoir sans réfléchir sur les valeurs, et ne vise que l'augmentation de la puissance de l'homme sur l'environnement ? Une sagesse doit se préoccuper des buts, doit réfléchir sur les fins que le savoir va servir.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Peut-être l'acte d'écrire n'est-il qu'un coït? Une union hiérogamique? Tenir ensemble passé et futur, lieu du symbole? Peut-être l'histoire de l'écriture ne peut-elle pas être séparée de l'histoire de la sexualité, mais qu'est-ce qui ne l'est pas?, J. GILLIBERT, la Création littéraire, -in la Nef, n° 31, p. 94 (1967).

    Ajouté par webmaster

    S'il existe un moyen de posséder une réalité absolument au lieu de la connaître relativement -(comme fait la science), de se placer en elle au lieu d'adopter des points de vue sur elle, d'en avoir l'intuition au lieu d'en faire l'analyse (...) la métaphysique est cela même., H. BERGSON, la Pensée et le Mouvant, Introduction à la métaphysique, p. 205.

    Ajouté par webmaster

    (...) la science antique croit connaître suffisamment son objet quand elle en a noté les moments privilégiés, au lieu que la science moderne la considère à n'importe quel moment., H. BERGSON, l'Évolution créatrice, p. 330.

    Ajouté par webmaster

    La théorie de la science prend l'héritage de la logique, dépasse même ses ambitions : dans la mesure où elle se confondrait avec le système de tous les formalismes possibles, elle absorberait, au lieu de canoniser, la totalité des démonstrations (...) formalisables., Jean CAVAILLèS, Sur la logique et la théorie de la science, p. 33.

    Ajouté par webmaster

    Ce n'est pas de vivre selon la science qui procure le bonheur; ni même de réunir toutes les sciences à la fois, mais de posséder la seule science du bien et du mal. Dialogues, De la Sagesse Platon

    Ajouté par webmaster

    Ce n'est pas de vivre selon la science qui procure le bonheur; ni même de réunir toutes les sciences à la fois, mais de posséder la seule science du bien et du mal. [ Dialogues, De la Sagesse ] Platon

    Ajouté par webmaster

    On ne peut donner dans l'état actuel de la science une définition qui distingue en quelques mots l'animal du végétal et l'on peut même se demander s'il y aurait lieu de maintenir cette distinction pour les formes organiques les plus élémentaires., LALANDE, Voc. de la philosophie, art. -Animal.

    Ajouté par webmaster

    Puis Maurice Barrès - qui n'avait aucun don oratoire mais beaucoup d'à-propos, - ce qui parfois peut tenir lieu d'éloquence, sut pourtant se faire acclamer (...), Georges LECOMTE, Ma traversée, p. 211.

    Ajouté par webmaster

    Le métaphysicien vous fera une démonstration simple qui ne va qu'à la spéculation : l'orateur y ajoutera tout ce qui peut exciter en vous des sentiments et vous faire aimer la vérité prouvée; c'est ce qu'on appelle persuasion (...) Cicéron a eu raison de dire qu'il ne fallait jamais séparer la philosophie de l'éloquence, car le talent de persuader sans science et sans sagesse est pernicieux; et la sagesse, sans art de persuader, n'est point capable de gagner les hommes (...) La persuasion a donc au-dessus de la simple conviction, que non seulement elle fait voir la vérité, mais qu'elle la dépeint aimable et qu'elle émeut les hommes en sa faveur., FÉNELON, Dialogue sur l'éloquence, II.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La science peut-elle tenir lieu de sagesse ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo