LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le temps est-il un « cercle » ? Peut-on réduire le temps à l'espace ? >>


Partager

Science et religion sont-elles nécessairement incompatibles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Science et religion sont-elles nécessairement incompatibles ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Science et religion sont-elles nécessairement incompatibles ?
Zoom

Il y a conflit entre science religion. C'est le conflit entre la pensée discurssive qui observe pour comprendre et la pensée dogmatique qui refuse les leçons de l'observation raisonnée. Mais, on peut être scientifique et croyant.  De plus, je peux avoir foi en la science tout en ayant foi en Dieu.



L'incompatibilité de la science et de la religion est uniquement contingente  

a.      Une frontière plus ténue qu'il n'y parait entre science et religion

Cependant, science et religion ne sont peut être pas nécessairement incompatibles, mais uniquement en fonction de situations contingentes. Nous pouvons notamment remarquer que science et religion sont susceptibles de se confondre, que le discours religieux peut être considéré comme une forme primitive de discours scientifique. En effet, si la science est une démarche cherchant à établir la vérité, la religion a pu se donner une telle fin : il existe notamment une science de la religion (la théologie) et un discours religieux sur le monde, son origine et ses fins que l'on peut assimiler au discours scientifique.

b.      La science au service de la religion

Mais il arrive également que la science se fasse la servante de la religion, que les conclusions de la science servent à l'édification des croyants. En effet, le discours biblique, par exemple, peut recevoir une forme de confirmation, un crédit supérieur, dès lors que la science va accréditer certaines de ses déclarations. La découverte scientifique de l'existence réelle d'un homme en tous points semblable à Jésus peut servir de soutien aux déclarations du Nouveau Testament.

III.                 Les rapports de la science et de la religion ne se pensent pas en termes de compatibilité, mais d'indépendance absolue




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2613 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Science et religion sont-elles nécessairement incompatibles ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • anit-248507 (Hors-ligne), le 14/01/2015 é 14H14.
  • dreademise-239018 (Hors-ligne), le 12/05/2014 é 12H21.
  • Lolaphilo-238655 (Hors-ligne), le 10/05/2014 é 10H18.
  • aksel (Hors-ligne), le 02/05/2011 é 02H10.
  • Isadu (Hors-ligne), le 10/03/2011 é 10H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le mot religion vient du latin « religare » : ce détour par l’étymologie nous permet de voir que le propre de la religion est d’être une institution sociale dont l’une des fonctions est de « relier » les hommes (c’est le sens du verbe religare). Elle ne les relie pas comme le ferait une quelconque association d’individus mais dans le sentiment de l’existence d’une réalité surnaturelle, dépassant les hommes. Cette réalité est celle de la divinité, entendue (pour le dire avec une abstraction suffisante pour englober toutes les manifestations précises de cette idée) comme une force surnaturelle, infiniment sage et puissante, présidant aux destinées de l’homme et de l’univers. Au sens large, la science est pour un sujet la possession d’un savoir complet, achevé et conscient de lui-même. Plus précisément, on nomme science une recherche qui définit un objet à connaître et procède par hypothèses afin d’atteindre une vérité objective en les confirmant ; elle est donc absolument impossible à achever. Deux choses sont incompatibles lorsqu’elles sont contraires et impossibles à penser ou faire fonctionner entre elles. Dire que la science et la religion sont incompatibles signifie qu’elles se rejettent mutuellement, qu’il est impossible de les pratiquer ensemble, de sorte que l’homme qui embrasse la science rejette obligatoirement la religion, et inversement. Nous nous demanderons si le rapport de la science et de la religion est un rapport d’exclusion nécessaire, contingent, ou si au contraire science et religion ne seraient pas dans un rapport situé au-delà de l’idée d’incompatibilité : celui de l’indépendance absolue.

    Ajouté par Emmanuel9082

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit