NoCopy.net

Le sens de l'histoire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Technique et travail ? Les diverses manières d'écrire l'histoire ? >>


Partager

Le sens de l'histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le sens de l'histoire ?



Publié le : 7/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le sens de l'histoire ?
Zoom

Ici, il ne s'agit plus de l'histoire comme discipline de l'historien, mais de l'histoire « en train de se faire «. La question est alors de savoir si la totalité des actes humains a son unité et se dirige vers un but (une fin), ou s'éparpille dans un simple agrégat d'actes individuels sans rapport entre eux. Hegel montre que l'histoire est en fait le processus par lequel un peuple devient conscient de lui-même, c'est-à-dire conscient d'exister en tant que peuple ; c'est la raison pour laquelle nous retenons principalement de l'histoire les moments où notre peuple a été menacé dans son existence, autrement dit les guerres.



Contrairement à Hegel pour lequel l'histoire s'explique sans l'homme réel, en tant que mouvement autonome de l'Esprit, Marx affirme que « l'histoire ne fait rien », que « ce sont les hommes réels qui font l'histoire ». Mais les hommes qui font l'histoire sont eux-mêmes, dit Marx, des produits de l'histoire. Autrement dit, les hommes font eux-mêmes l'histoire, mais avec des prémisses et dans des conditions historiques et sociales très déterminées. Ainsi, si les hommes prennent l'initiative de changer les rapports sociaux, ce n'est pas en vertu d'une volonté créatrice ou d'une liberté transcendante mais parce qu'ils sont contraints à le faire précisément par les contradictions de ces rapports sociaux.En affirmant le primat de l'avenir et en montrant la possibilité, voire la nécessité, d'un dépassement du réel, la conception historique du marxisme s'oppose aussi bien au FATALISME : Doctrine selon laquelle tout homme a un destin inévitable, si bien que la liberté est une illusion. L'argument paresseux, fataliste, rapporté par Cicéron, enseigne une passivité totale, puisqu'il est inutile d'essayer d'échapper à son destin. fatalisme qu'à un déterminisme mécaniste qui ne laisserait à l'homme que la passivité ou la soumission. Le marxisme laisse aux hommes une liberté effective dans le temps et dans l'histoire.     La vision marxienne du communisme Selon Marx, le travail, libéré de l'aliénation issue de la propriété privée des moyens de production, donnera naissance à une société sans classe. En effet, le prolétariat constitué en classe dominante détruit par la violence l'ancien régime de production et anéantit par là même les conditions de l'antagonisme des classes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le sens de l'histoire ?
Corrigé de 2822 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le sens de l'histoire ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Jul0x88-235183 (Hors-ligne), le 01/04/2014 é 01H21.
  • Anda (Hors-ligne), le 24/03/2011 é 24H11.
  • jade47999 (Hors-ligne), le 08/04/2010 é 08H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le sens de l'histoire ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit