Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Himmler, Heinrich Hindenburg, Paul von Beneckendorff und von >>
Partager

Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances?



document rémunéré

Document transmis par : Delphine42101


Format: Document en format FLASH protégé

Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances?
Zoom

Dès le début de notre vie, lorsque nous ouvrons les yeux, nos sens établissent un contact direct avec le monde qui nous entoure. Cette approche innée, simple, universelle et précoce nous est donnée en toute bienfaisance sans même que nous n'ayons à entreprendre le moindre déplacement ou la moindre exploration, en outre dès les premières minutes de notre existence le monde s'offre à nous, il nous parait instantanée et accessible. De part cette première approche, les sens semblent suffisants à nous fournir toutes nos connaissances d'une manière simpliste naturelle et constante, mais toutes nos connaissances nous sont elles uniquement fournies par nos sens ? Certaines ne semblent pas venir d'autres facultés telles que l'intelligence ou la raison ? L'instruction ou le calcul ? Est-ce que tout nous vient réellement par les sens ? Ou sont-ils insuffisant pour nous fournir toutes nos connaissances ? Pour nous interroger sur l'insuffisance des sens à nous fournir toutes nos connaissances il nous faut d'abord étudier la manière et la nature des connaissances par les sens, en outre en quoi nous sont-ils bien nécessaire, la thèse empiriste de Locke et D'Aristote nous aidera à accentuer ce point. Par la suite il faut examiner si d'autres connaissances n'échappent pas aux sens en claire si ceux-ci sont suffisants ou s'il existe des connaissances qui échappent à l'expérience sensible, les thèses de Descartes et de Leibniz accentueront ce passage. Enfin il faudrait encore examiner si les sens et l'expérience sensible nous sont un accès à l'entière connaissance, nous étudierons l'étude transcendantale.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances? Corrigé de 2270 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Brocklesnar-222932 (Hors-ligne), le 10/12/2013 à 10H15.
  • IMissMyOldReflexCame (Hors-ligne), le 03/12/2013 à 03H14.
  • viewsonic-184797 (Hors-ligne), le 10/11/2012 à 10H19.
  • huitieme (Hors-ligne), le 19/01/2012 à 19H12.
  • powww (Hors-ligne), le 09/10/2011 à 09H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Les sens sont un moyen de connaissance authentique du monde. La perception est une « connaissance originaire ». Contrairement aux perceptions secondes, qui résultent du souvenir de perceptions précédentes et qui sont seulement « à la surface de l'être » (effet vitrine), la perception originaire est, selon Merleau-Ponty, celle qui nous fait accéder à « l'aspect instantané du monde » en nous faisant connaître chaque objet « avec le seul souci de le voir exister et déployer devant nous ses richesses ». Dans ce cas « chaque perception recommence pour son compte la naissance de l'intelligence et a quelque chose d'une invention génial ». Ainsi pour pallier aux limites des sens dans la prise de connaissance de l'infiniment grand et l'infiniment possible, certaines fonctions intellectuelles telles que la mémoire, l'imagination ou la méthode sont requises pour définir l'authenticité de cette même connaissance et la percevoir dans son ensemble.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Est-il bien difficile (...) de voir que nos idées ne viennent que par les sens (...) Dès lors, ne voit-on pas que les abstractions ne peuvent jamais devenir des principes d'existence ni de connaissances réelles, qu'au contraire ces connaissances ne peuvent venir que des résultats de nos sensations comparées, ordonnées et suivies, que ces résultats sont ce qui s'appelle l'expérience, source unique de toute science réelle, que l'emploi de tout autre principe est un abus (...)?, BUFFON, Hist. des animaux, V, OE., t. I, p. 467.

    Ajouté par webmaster

    Quant à l'erreur et incertitude de l'opération des sens, chacun s'en peut fournir autant d'exemples qu'il lui plaira, tant les fautes et tromperies qu'ils nous font sont ordinaires., MONTAIGNE, Essais, II, XII.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'exposition historique de l'ordre dans lequel nos connaissances se sont succédé, ne sera pas moins avantageuse pour nous éclairer (...) Pour ne point remonter trop haut, fixons-nous à la renaissance des lettres., D'ALEMBERT, Disc. préliminaire de l'Encycl., OE., t. I, p. 55.

    Ajouté par webmaster

    Les phénomènes qui s'offrent tous les jours à nos yeux, qui se succèdent et se répètent sans interruption et dans tous les cas, sont le fondement de nos connaissances physiques. Il suffit qu'une chose arrive toujours de la même façon pour qu'elle fasse une certitude ou une vérité pour nous, tous les faits de la nature que nous avons observés, ou que nous pourrons observer, sont autant de vérités (...) notre science n'est ici bornée que par les limites de l'univers., BUFFON, Hist. nat., 1ËeËr disc.

    Ajouté par webmaster

    Tout me persuade de plus en plus que ces questions de stratégie dont on fait un si grand mystère et pour la solution desquelles on prétend que des connaissances extrêmement spéciales sont indispensables, sont des questions de gros bon sens - qu'un simple esprit, droit, lucide et prompt, est souvent plus habile à résoudre que nombre de vieux généraux., GIDE, Journal, 25 oct. 1916.

    Ajouté par webmaster

    (...) les connaissances nous suivent tout le reste de notre vie, nous sont toujours utiles et, quelquefois, nous consolent de bien des peines., STENDHAL, Souvenirs d'égotisme, p. 135.

    Ajouté par webmaster

    (...) les connaissances nous suivent tout le reste de notre vie, nous sont toujours utiles et, quelquefois, nous consolent de bien des peines., STENDHAL, Lettres inédites, p. 135.

    Ajouté par webmaster

    Pour toute espèce, la survie exige l'organisation symbiotique d'un nombre suffisant d'individus, soit en groupes cohérents et nombreux pour les espèces dont les ressources alimentaires sont massives, soit sous la forme d'individus cantonnés dans des territoires contigus pour les espèces à ressources clairsemées., A. LEROI-GOURHAN, le Geste et la Parole, t. I, p. 221.

    Ajouté par webmaster

    .3 Kant, enfin, a proposé une solution qui a longtemps paru définitive, en l'appuyant sur la double dichotomie de l'analytique ou du synthétique et de l'-a priori ou de l'-a posteriori. Des structures logiques comme celle de la syllogistique sont analytiques, en ce sens que la conclusion est contenue d'avance dans les prémisses et qu'il suffit de l'en dégager. Elles sont, d'autre part, -a priori en ce sens qu'elles s'imposent de par les nécessités internes de notre esprit, sans le besoin d'un recours à l'expérience. Les connaissances expérimentales sont par contre synthétiques., J. PIAGET, Logique et Connaissance scientifique, -in Encycl. Pl., p. 87.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    Les sens sont-ils suffisant pour nous fournir toute nos connaissances?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo