NoCopy.net

La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Expliquez de façon précise les arguments qui ... L'intelligence intervient-elle dans la percep ... >>


Partager

La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?



Publié le : 29/12/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?
Zoom

Sensation et représentation. La seconde idée contenue dans la citation de Lagneau nous paraît beaucoup plus défendable, encore qu'elle demande à être précisée. La sensation n'est bien « qu'une abstraction « non seulement parce qu'étant toujours liée au corps, même si nous n'en avons pas conscience, elle n'est pas l'état de pure subjectivité qu'avaient supposé les philosophes classiques, mais encore et surtout parce que, comme le dit Lagneau dans un autre passage (ouv. cite, p. 62), elle « n'est pas donnée immédiatement et isolée, il faut un travail d'analyse pour la séparer : 1° de la représentation; 2° du sentiment dont la synthèse forme l'être sentant ou l'être subjectif réel «. Elle est liée à la représentation, sans se confondre avec elle : « Se représenter quelque chose, c'est se l'opposer, s'en distinguer, et par conséquent se mettre en dehors de ce que l'on se représente. Cela suppose que l'être qui se représente fait de lui-même deux parts, distingue deux choses en lui, ce qu'il est en lui-même et ce qu'il n'est qu'accidentellement, par autre chose. « Or c'est la sensation « qui est précisément cet élément accidentel que l'esprit reconnaît en lui-même et qu'il distingue de lui, qu'il rejette au dehors, qu'il s'oppose comme ne lui appartenant pas «. Elle est ainsi la condition de la représentation, « l'occasion de nous représenter quelque chose d'indépendant de nous «. Elle est « comme au seuil de la connaissance « (ouv.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La sensation n'est-elle qu'une abstraction ? Corrigé de 697 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

ABSTRACTION. n.f. Opération intellectuelle par laquelle on considère à part, comme s'il était séparé, un élément d'une réalité complexe, en négligeant les autres ; par exemple, considérer, dans tel individu, sa seule humanité, sans tenir compte de ses qualités personnelles — ou, inversement, retenir telle qualité morale, physique, etc. « abstraction faite » de tout le reste. L'abstraction isole donc, par la pensée, ce qui ne peut pas être isolé dans la réalité. Séparer réellement (couper, disséquer, etc.) n'est pas abstraire ; considérer tous les éléments n'est pas non plus abstraire (par exemple, l'analyse réflexive n'est pas une abstraction). Le mécanisme intellectuel de l'abstraction permet de résoudre le problème des universaux. L'abstraction est liée à la généralisation ; la théorie en a été faite par Aristote, puis par saint Thomas d'Aquin et la logique de Port-Royal. Aujourd'hui, c'est l'étude des rapports de la pensée et du langage qui permet de reprendre cette question.

 

 

 

 

 

 

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La sensation n'est-elle qu'une abstraction ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit