De la sensation comme moyen de connaissance ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'opinion est-elle notre seule source de con ... Est-il possible que ce qui est vrai en théor ... >>


Partager

De la sensation comme moyen de connaissance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : De la sensation comme moyen de connaissance ?



Publié le : 28/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	De la sensation  comme moyen de connaissance ?
Zoom

Nous commençons par sentir, puis nous nous souvenons, puis nous jugeons et pensons. Le sentiment de ces opérations intellectuelles, issues des sensations, se complexifie au fur et à mesure qu'elles se déroulent. Mais, la pensée est un acte réflexif qui ne peut émaner que de la raison. La sensation ne permet d'accéder à ce degré de conscience sans lequel nulle connaissance n'est possible.



Or tous les exemples qui confirment une vérité générale, de quelque nombre qu'ils soient, ne suffisent pas pour établir la nécessité universelle de cette même vérité, car il ne suit pas que ce qui est arrivé arrivera toujours de même. Par exemple les Grecs et Romains et tous les autres peuples de la terre ont toujours remarqué qu'avant le décours de 24 heures, le jour se change en nuit, et la nuit en jour. Mais on se serait trompé, si l'on avait cru que la même règle s'observe partout, puisqu'on a vu le contraire dans le séjour de Nova Zembla. Et  celui-là se tromperait encore qui croirait que c'est dans nos climats au moins une vérité nécessaire et éternelle, puisqu'on doit juger que la terre et le soleil même n'existent pas nécessairement, et qu'il y aura un temps où ce bel astre ne sera plus, au moins dans sa présente forme, ni tout son système. D'où il paraît que les vérités nécessaires, telles qu'on les trouve dans les mathématiques pures  et particulièrement dans l'arithmétique et dans la géométrie, doivent avoir des principes qui ne dépendent point des exemples, ni par conséquent du témoignage des sens ; quoique sans les sens on ne se serait jamais avisé d'y penser. C'est ce qu'il faut bien distinguer, et c'est ce qu'Euclide a si bien compris, qu'il démontre souvent par la raison ce qui se voit assez par l'expérience et par les images sensibles. » Une seconde perspective possible consiste à accorder une certaine confiance aux données sensibles, mais à limiter leur application quant à la constitution de la connaissance, ou plutôt à limiter cette application, à la déclarer insuffisante : on a en effet besoin de principes rationnels pour fonder la connaissance, et ces principes ne nous sont pas donnés par nos sens mais par l'exercice de notre faculté rationnelle de compréhension. Les sens sont donc utiles pour constituer la connaissance - ils sont même nécessaires - mais ils ne sont pas suffisants, puisque la connaissance a deux composantes nécessaires : les données sensibles d'une part, leur généralisation en principes par la raison d'autre part.  3) Descartes, Méditations métaphysiques, sixièmes réponses aux objections « Quand donc on dit qu'un bâton paraît rompu dans l'eau, à cause de la réfraction, c'est de même que si l'on disait qu'il nous paraît d'une telle façon qu'un enfant jugerait de là qu'il est rompu, et qui fait aussi que, selon les préjugés auxquels nous sommes accoutumés dés notre enfance, nous jugeons la même chose. Mais je ne puis demeurer d'accord de ce que l'on ajoute ensuite, à savoir que cette erreur n'est point corrigée par l'entendement, mais par le sens de l'attouchement ; car bien que ce sens nous fasse juger qu'un béton est droit, et cela par cette façon de juger à laquelle nous sommes accoutumés dès notre enfance, et qui par conséquent peut être appelée sentiment.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	De la sensation  comme moyen de connaissance ? Corrigé de 3050 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " De la sensation comme moyen de connaissance ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • raaphaelle-245867 (Hors-ligne), le 01/11/2014 é 01H12.
  • Maina17872 (Hors-ligne), le 07/01/2009 é 07H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    De la sensation comme moyen de connaissance ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit