NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on concevoir une religion scientifique ? Tout ne vient-il que des sensations ? >>


Partager

Sentir est-ce connaître ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sentir est-ce connaître ?



Publié le : 5/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Sentir est-ce connaître ?
Zoom

Analyse du sujet :

 

l  La formulation du sujet (« est-ce seulement ? «) suppose que connaître, c'est, au moins en un certain sens, ou au moins partiellement, sentir.

l  La question que l'on doit se poser est donc la suivante : connaître est certes sentir, mais n'est-ce que cela ? N'est-ce pas également autre chose ? Et si oui, quoi ?

l  Le but du sujet est :

1.      de mettre en relation connaître et sentir ;

2.      de chercher ce que connaître peut être d'autre que sentir.

l  Mais, attention, il ne s'agit en aucun cas d'énumérer tout ce que connaître peut être d'autre que sentir, mais d'étudier la connaissance en relation avec la sensation, et de voir, dans ce cadre uniquement, de quelle manière la connaissance se sépare parfois  de --- ou ne se réduit jamais à --- la connaissance.

l  Il faudra donc définir parallèlement connaître et sentir, pour voir en quoi les deux s'identifient et en quoi ils se séparent.

 

 

Problématisation :

 

Quel accès avons-nous à la réalité ? La sensation semble être l'unique accès que nous ayons à la réalité, et donc l'unique source de nos connaissances. Pourtant, nos sens ne nous trompent-ils pas parfois ? Ne peut-on, dès lors, avoir qu'une connaissance incertaine, ou la connaissance peut-elle aussi se fonder sur d'autres principes que la sensation ? Comment la multitude confuse de nos sensations peut-elle s'organiser en une connaissance ?



Mais si toute notre connaissance débute AVEC l'expérience, cela ne prouve pas qu'elle dérive toute DE l'expérience, car il se pourrait bien que même notre connaissance par expérience fût un composé de ce que nous recevons des impressions sensibles et de ce que notre propre pouvoir de connaître (simplement excité par des impressions sensibles) produit de lui-même : addition que nous ne distinguons pas de la matière première jusqu'à ce que notre attention y ait été portée par un long exercice qui nous ait appris à l'en séparer.” Kant   "Si nous appelons sensibilité la réceptivité de notre esprit, le pouvoir qu'il a de recevoir des représentations en tant qu'il est affecté d'une manière quelconque, nous devrons en revanche nommer entendement le pouvoir de produire nous-mêmes des représentations ou la spontanéité de la connaissance. Notre nature est ainsi faite que l'intuition ne peut jamais être que sensible, c'est-à-dire ne contient que la manière dont nous sommes affectés par des objets, tandis que le pouvoir de penser l'objet de l'intuition sensible est l'entendement. Aucune de ces deux propriétés n'est préférable à l'autre. Sans la sensibilité, nul objet ne nous serait donné et sans l'entendement nul objet ne serait pensé. Des pensées sans contenu sont vides, des intuitions sans concepts, aveugles. Il est donc aussi nécessaire de rendre ses concepts sensibles (c'est-à-dire d'y ajouter l'objet dans l'intuition) que de se faire intelligibles ses intuitions (c'est-à-dire de les soumettre à des concepts). Ces deux pouvoirs ou capacités ne peuvent pas échanger leurs fonctions. L'entendement ne peut rien intuitionner, ni les sens rien penser. De leur union seule peut sortir la connaissance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4506 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Sentir est-ce connaître ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Uceccu46824 (Hors-ligne), le 23/11/2009 é 23H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit