NoCopy.net

Que serait une morale sans sanction ni obligation

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les animaux savent-ils ? Le respect de la liberté d'autrui fait-il ob ... >>


Partager

Que serait une morale sans sanction ni obligation

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que serait une morale sans sanction ni obligation



Publié le : 13/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Que serait une morale sans sanction ni obligation
Zoom

La morale est un code éthique qui tend à réglementer, sur les bases de la raison, les actions de l’homme. Elle a pour but une organiser la vie sociale, dans un but de paix et d’altruisme. Elle a pour caractéristique, communément, de poser des règles et établir une norme, un carcan visant à limiter les actions humaines ou à les diriger. Elle apparaît donc comme restrictive par essence, et soumet l’homme à agir à l’encontre parfois de ses instincts.
    Cependant, une morale est un ensemble de codes collectivement admise par la société dans laquelle elle se trouve. De par sa nature subjective et sociale, la morale se définit par l’acceptation du groupe dans lequel elle intervient. Ainsi, au XVIIème siècle, la morale étant gouvernée par l ‘Église était une morale chrétienne qui se voulait propre à la nature de l’homme et qui faisait partie d’un consensus. La morale ne peut donc pas être considérée comme une obligation pour le groupe puisqu’elle est issue de son choix, une morale est humaine, elle est donc le fruit d’une décision collective et non pas un code tombé du ciel qui s’impose à l’homme. De cette tradition, Bergson en a dégagé d’ailleurs l’idée d’une « morale ouverte «, c’est à dire une morale échappant à l’étouffement d’un cercle de règles rigides et s’ouvrant à la création et à la vie. Il faudrait donc ne plus concevoir la morale absolue qui s’étend sans distinction au groupe mais une morale particulière, individuelle qui permet à l’homme de se développer dans toute sa singularité. C’est également un thème fort présente dans la philosophie libertine du début du XVIIème s., où les « libertins érudits « réclamaient cette liberté de choisir une morale propre à l’individu et non aux intérêts de l’Église.
    Ainsi, pour analyser ce problème, il faudra distinguer deux sortes de morale: d’une coté, la morale unique qui prétend à l’Universel et qui , choisie par un groupe de gouvernants, pose ses diktats au risque de sanctions sévères et d’un autre une morale particulière, également humaine, mais qui s’attache non plus au collectif mais à l’individuel et qui permet à l’homme de se réaliser dans son être. Cette morale singulière ne s’impose plus à l’homme, elle est créatrice et libre  et découle du choix individuel tout en restant issue de sa raison.



Nous supposons à juste titre que Dieu nous demande de nous conformer aux exigences de la raison. Or, là raison, c'est notre raison, c'est nous. Par conséquent, le devoir ne nous est pas dicté de l'extérieur. Chacun, en définitive, se le fixe à soi-même. Sans doute, nous pouvons demander conseil à un ami, à un confesseur, à une Église, et même nous abandonner docilement à leur conduite. Mais l'autorité qu'exercent sur nous ces conseillers ou ces directeurs dépend de là confiance que nous leur avons» accordée, de notre choix personnel. A la base de l'édifice moral, le philosophe place l'autonomie; par là encore il s'écarte de l'idée qu'on se fait couramment de l'obligation. B. La sanction. - Il est encore plus éloigné de concevoir la sanction comme elle est communément conçue.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Que serait une morale sans sanction ni obligation	Corrigé de 1875 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que serait une morale sans sanction ni obligation " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Gigi2Maz (Hors-ligne), le 11/08/2013 é 11H11.
  • Gigi2Maz (Hors-ligne), le 11/08/2013 é 11H11.
  • albou (Hors-ligne), le 26/01/2011 é 26H11.
  • baphomet (Hors-ligne), le 02/11/2010 é 02H11.
  • Jl26277 (Hors-ligne), le 14/03/2009 é 14H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Que serait une morale sans sanction ni obligation

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit