NoCopy.net

Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Contrebasse de Patrick SUSKIND (Résumé & ... L'Arrache-coeur de Boris VIAN (Résumé & Anal ... >>
Partager

Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)



document rémunéré

Document transmis par : eureelie18060


Format: Document en format FLASH protégé

	Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)







Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse) Corrigé de 315 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lulu-202186 (Hors-ligne), le 22/02/2013 à 22H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    ~ 7). Le silence 1. Suprématie d u s ilence al Le récit baigne dans le silence, au point d e lui conférer tout s on sens, e t c 'est p ar le silence que s'exprime le mieux l'émotion. Commencé dans le silence : «Ma nièce resta silencieuse» (p. 21), le d rame s'achève de m ême:« Elle m e servit e n silence, nous bûmes e n silence » (p. 60). Le silence règne m ême e ntre l'oncle e t la nièce : « d'un accord tacite>> (p. 25). La voix de l'officier, <Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    .1 Le point de départ est la définition suivante, qui résume une analyse magistrale : le -jeu dans son aspect essentiel est une action libre, exécutée «comme si» et sentie comme située hors de la vie courante, mais qui cependant peut absorber complètement le joueur sans qu'il trouve en elle aucun intérêt ou en obtienne aucun profit (...), Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, p. 199.

    Ajouté par webmaster

    En résumé, les oeuvres de Christophe rencontrèrent chez les critiques le mieux disposés, une incompréhension totale; - chez ceux qui ne l'aimaient point, une hostilité sournoise; - enfin, dans le grand public, qu'aucun critique ami ou ennemi ne guidait, le silence., R. ROLLAND, Jean-Christophe, La révolte, I, p. 409.

    Ajouté par webmaster

    Peu importe les noms. Il ne s'agit pas du tout de noms, ni de personnes., VERCORS, le Sable du temps, I, L'art et l'imposture.

    Ajouté par webmaster

    (...) ce peuple (...) remettra son destin avec soulagement entre les mains de ceux qui sauront lui prêcher une veulerie fardée de bon sens., VERCORS, le Sable du temps, «L'enthousiasme».

    Ajouté par webmaster

    On a dit que le silence était une force; dans un tout autre sens, il en est une terrible à la disposition de ceux qui sont aimés. Elle accroît l'anxiété de qui attend (...) On a dit aussi que le silence était un supplice (...) Ainsi le silence le rendait fou, en effet, par la jalousie et par le remords. D'ailleurs, plus cruel que celui des prisons, ce silence-là est prison lui-même (...) il se retrouvait piétinant dans le désert réel du silence sans fin., PROUST, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 122.

    Ajouté par webmaster

    (...) ne pas être complice des crimes politiques accomplis au nom de la cause qui pour Vercors est celle de l'Homme - et ne pas faire, en les condamnant, le jeu du capitalisme exploiteur (à ses yeux) et oppresseur., F. MAURIAC, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 10.

    Ajouté par webmaster

    (...) le silence est parfois aussi expressif que le bruit. Bach, ce grand orchestrateur, n'a-t-il pas utilisé un admirable accord de silence dans la Toccata en ré mineur? Un point d'orgue sur un silence!, Alain BOMBARD, Naufragé volontaire, p. 69.

    Ajouté par webmaster

    Muet, aveugle et sourd au cri des créatures, Si le Ciel nous laissa comme un monde avorté, Le juste opposera le dédain à l'absence Et ne répondra plus que par un froid silence Au silence éternel de la Divinité., A. DE VIGNY, Poèmes philosophiques, «Mont des Oliviers», Le silence.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'analyste (...) a toujours subi une analyse didactique. Cette profession d'éboueur d'âmes impose qu'on soit d'abord entré dans son propre inconscient (...) Pratiquée auprès d'un -didacticien, habilité par l'Institut de psychanalyse à former des professionnels, cette analyse, qui dure de trois à sept ans, n'est jamais considérée comme définitivement achevée., Planète, n° 4, févr. 1969, Psychanalyste : un homme face à lui-même, p. 75.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    Le silence de la mer de Vercors (Résumé & Analyse)

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo