LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Toute société engendre-t-elle le conformisme ... Le conflit met-il en danger la société ? >>


Partager

La société améliore-t-elle l'être humain ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La société améliore-t-elle l'être humain ?



Publié le : 22/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La société améliore-t-elle l'être humain ?
Zoom

Ce sujet sous-entend plusieurs choses : que la société peut au contraire détruire l’homme, le pervertir, et aussi que l’homme peut vivre en dehors de la société, et celle-ci pourrait apporter quelque chose à cet état primaire et sauvage.  Aussi, en matière de philosophie politique, on distingue habituellement la société (souvent dit société civile) de L’État lui-même. L’État aurait pour fonction de régler les différends entre particuliers, faisant passer les hommes de l’état de nature à l’état civile. La masse des hommes acquerrait ainsi le statut de société civile lors de ce passage à l’État. La société est le fait de la vie en commun des individus un tout organique original à l'existence duquel concourt l'ensemble des institutions, des croyances, des comportements, qui constituent la chaîne et la trame de la vie collective. Aussi, la tâche de chercher ce qui dans cet ensemble est capable d’améliorer l’homme semble un peu vain. Il s’agit plutôt de savoir ce que recouvre la notion même de société.



L'idée des droits de l'homme, centrée sur le respect des autres et la tolérance, prétend par exemple incarner des valeurs universelles, aussi bien sur le plan social et politique que sur le plan moral. On peut se demander toutefois si un tel projet ne reste pas trop minimal, peu exigeant, ou inadéquat, pour répondre à tous les défis et problèmes effectifs que pose la vie en société. A moins que cette dernière, nécessairement, ne soit jamais que le plus réducteur des compromis.  ume: C'est par la société seule qu'il [l'homme] est capable de suppléer à ses déficiences, de s'élever à l'égalité avec ses compagnons de création et même d'acquérir sur eux la supériorité. La société compense toutes ses infirmités ; bien que, dans ce nouvel état, ses besoins se multiplient à tout moment, ses capacités sont pourtant encore augmentées et le laissent, à tous égards, plus satisfait et plus heureux qu'il lui serait jamais possible de le devenir dans son état de sauvagerie et de solitude. Quand chaque individu travaille isolément et seulement pour lui-même, ses forces sont trop faibles pour exécuter une oeuvre importante ; comme il emploie son labeur à subvenir à toutes ses différentes nécessités, il n'atteint jamais à la perfection dans aucun art particulier ; comme ses forces et ses succès ne demeurent pas toujours égaux à eux-mêmes, le moindre échec sur l'un ou l'autre de ces points s'accompagne nécessairement d'une catastrophe inévitable et de malheur. La société fournit un remède à ces trois désavantages. L'union des forces accroît notre pouvoir ; la division des tâches accroît notre capacité ; l'aide mutuelle fait que nous sommes moins exposés au sort et aux accidents. C'est ce supplément de force, de capacité et de sécurité qui fait l'avantage de la société.Mais, pour que se forme la société, il faut non seulement qu'elle soit avantageuse, mais encore que les hommes aient conscience de ces avantages ; or il est impossible que, dans leur condition sauvage et inculte, les hommes soient capables de parvenir à cette connaissance par la seule étude et la seule réflexion.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2375 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La société améliore-t-elle l'être humain ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Chacha83-255952 (Hors-ligne), le 05/03/2015 é 05H23.
  • clairejolivet93-2175 (Hors-ligne), le 30/10/2013 é 30H11.
  • pauloscopes (Hors-ligne), le 14/12/2010 é 14H17.
  • lolo37 (Hors-ligne), le 02/12/2010 é 02H21.
  • Vicky68516 (Hors-ligne), le 18/05/2010 é 18H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit