LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on vivre sans croyance ? Peut-on vivre s ... Comment se forme en nous la perception de l'e ... >>


Partager

La société crée-t-elle le langage et la pensée ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La société crée-t-elle le langage et la pensée ?



Publié le : 17/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La société crée-t-elle le langage et la pensée ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La société crée-t-elle le langage et la pensée ?




INTRODUCTIONOn peut faire remonter à Auguste Comte l'idée paradoxale mais la méthode féconde qui, au lieu de traiter la Société comme une abstraction et l'individu seulement comme une réalité concrète (c'est encore le point de vue de Tarde et de ce qu'on appelé la psychosociologie) renversent les termes du rapport, expliquent la conscience individuelle par la contrainte sociale et ses diverses formes, un peu comme la géométrie réduit le point à n'être qu'une intersection de lignes : d'où la socio-psychologie et les théories répandues notamment par l'école de Durkheim. Peut-on les accepter sans réserves ? I - Le LANGAGEA) - Le langage a) dont l'importance dans la vie intellectuelle a été mise en vive lumière par les empiristes et notamment par Condillac qui explique par lui d'une manière qu'il croit nécessaire et suffisante. toutes nos puissances d'abstraction et d'invention (nominalisme) b) est d'autre part un instrument d'échange social par essence semble-t-il : il y a quelque chose de dérivé et même de métaphorique dans l'idée d'un monologue, plus encore dans celle de « parole intérieure » (Egger) : c'est un dialogue avec soi-même c) aussi rencontre-t-on l'idée d'une dépendance socio-linguistique de notre intelligence même chez des philosophes qui, comme Bergson s'éloignent beaucoup de cette « idéologie » et conclue t de ce fait l'infirmité pinta que la puissance de nos procédés d'analyse. B) - Ces vues comportent les réserves ou du moins des limites a) le rôle intellectuel du langage est exagéré aussi bien par les nominalistes que par l'école sociologique : le mot compte une règle d'emploi qui est l'idée et s'il la fixe, il ne la crée p L'échange des pensées n'est possible qu'autant qu'elles répondent à un ordre communicable et partant objectif: On peut à la rigueur (sous réserve des lois « d'usage et de raison ») appeler cercle un triangle mais- non pas véhiculer par ce mot des propriétés différentes de celles de la figure b) le langage est lié à une organisation biologique dont la fonction primaire est l'expression des émotions : or, bien qu'on ait à peu près abandonné ces recherches comme trop conjecturales, il existe entre cette expression naturelle et nos conventions des rapports phonétiques et sémantiques que la société utilise mais ne crée pas et qui plaident en faveur d'une origine naturelle, organique. II - LA PENSÉECette dernière raison mise à part, si la sociologie explique mal le langage, c'est, on le voit, parce qu'elle explique mal l'ordre de nos pensées, aussi bien rationnel qu'empirique. Pourtant elle s'y est essayée.A) - L'espèce de coupure qu'on remarque entre la pensée empirique et la science rationnelle s'expliquerait selon l'école de Durkheim par le dualité de nature qui fait de nous un être individuel menant une vie profane et un, membre .du groupe dont l'ascendant se traduit en nous par des impératifs transcendants et sacrés. Ainsi s'expliqueraient a) les caractères de la science (universalité, nécessité) b) ses cadres (espace, temps liés à l'organisation des clans) c) ses principes explicatifs (force, cause, loi, souvenirs du « manatotémique ») d) et jusqu'à ses conditions critiques, la liberté de pensée étant le fruit de la division du travail social.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 638 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La société crée-t-elle le langage et la pensée ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit