NoCopy.net

LA SOCIÉTÉ ET LA NATURE "Les sociétés humaines sont tout à la fois des organismes et des mécanismes." Cournot, Traité de l'enchaînement des idées fondamentales, 1861. Commentez cette citation.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA SOCIÉTÉ ET LA VIOLENCE "L'homme est un ani ... LA SOCIÉTÉ ET L'ORGANISATION "Humaine ou anim ... >>
Partager

LA SOCIÉTÉ ET LA NATURE "Les sociétés humaines sont tout à la fois des organismes et des mécanismes." Cournot, Traité de l'enchaînement des idées fondamentales, 1861. Commentez cette citation.

Citation


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "LA SOCIÉTÉ ET LA NATURE "Les sociétés humaines sont tout à la fois des organismes et des mécanismes." Cournot, Traité de l'enchaînement des idées fondamentales, 1861. Commentez cette citation." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

LA SOCIÉTÉ ET LA NATURE "Les sociétés humaines sont tout à la fois des organismes et des mécanismes." Cournot, Traité de l'enchaînement des idées fondamentales, 1861.

Ajouté par webmaster

Les religions constituent des sociétés, analogues à toutes les sociétés humaines : elles se perpétuent par une incorporation réglée, répartissent en catégories leurs membres, qui se coordonnent par obéissance nécessaire ou par volontaire association., G. LE BRAS, -in GURVITCH, Traité de sociologie, t. II, p. 81.

Ajouté par webmaster

Les spéculations mathématiques auraient pour caractère commun et essentiel de se rattacher à deux idées ou catégories fondamentales : l'idée d'ORDRE, sous laquelle on peut ranger (...) les idées de -situation, de -configuration, de -forme et de -combinaison; et l'idée de GRANDEUR qui implique celles de -quantité, de -proportion et de -mesure. Au lieu (...) de cette unité (...) que la définition vulgaire des mathématiques («sciences qui traitent de la mesure ou des rapports de grandeur») semble(nt) promettre, nous tombons sur un cas de dualité., A. COURNOT, De l'origine et des limites de correspondance entre algèbre et géométrie, p. 372.

Ajouté par webmaster

Pour l'homme (...) un moyen terme, un véritable -médiateur est venu s'intercaler entre l'organisme individuel et les facultés individuelles. Ce moyen terme, ce médiateur n'est autre que le milieu social., A. COURNOT, Traité de l'enchaînement..., IV, I, 321.

Ajouté par webmaster

(...) ces tendances organicistes, nées en partie indépendamment de modèles mathématiques, se sont trouvées converger avec l'une des découvertes fondamentales de notre époque : celle des mécanismes d'autorégulation ou d'autoguidage étudiés par la cybernétique., PIAGET, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 324 (1970).

Ajouté par webmaster

Les tentatives d'ajustement de l'organisme mettent en jeu à la fois des mécanismes -interofectifs, les régulations physiologiques, et des mécanismes -extérofectifs, les conduites (...), Daniel LAGACHE, la Psychanalyse, p. 77 (1955).

Ajouté par webmaster

(...) un traité entre l'amour-propre des individus et celui de la société même, un traité dans lequel les vanités respectives se sont fait une constitution républicaine, où l'ostracisme s'exerce contre tout ce qui est fort et prononcé., MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, I, IX.

Ajouté par webmaster

(...) un acte est -tabou, qu'on ne peut accomplir sans porter atteinte à cette ordonnance universelle qui est à la fois celle de la nature et de la société. Chaque transgression dérange l'ordonnance tout entière (...), Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, I, p. 24.

Ajouté par webmaster

-Fusion. C'est l'opération qui consiste, de la part de plusieurs sociétés (...) à réunir leurs patrimoines, de façon à n'en faire qu'une (...) La fusion peut s'opérer de deux façons : ou bien on constitue avec les ressources des deux sociétés préalablement dissoutes, le capital d'une société nouvelle; ou bien l'une des sociétés absorbe l'autre; cette dernière seule disparaît., L. LACOUR, Précis de droit commun, p. 235.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

LA SOCIÉTÉ ET LA NATURE "Les sociétés humaines sont tout à la fois des organismes et des mécanismes." Cournot, Traité de l'enchaînement des idées fondamentales, 1861. Commentez cette citation.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo