NoCopy.net

La société et la répression des instincts

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Philosophie et religion Le problème de la propriété privée >>
Partager

La société et la répression des instincts

Philosophie

Aperçu du corrigé : La société et la répression des instincts



Publié le : 15/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La société et la répression des instincts
Zoom

« Tout est bien sortant des mains de l'Auteur des choses », écrit Rousseau au début de l'Émile ; « tout dégénère entre les mains de l'homme ». B. La répression sociale des pulsionsPour Freud au contraire, l'agressivité est constitutive de la nature humaine, et la société, loin de corrompre les hommes, prend soin d'étouffer toutes les pulsions susceptibles de menacer la cohésion du groupe. C'est du moins ce qu'il montre dans Malaise dans la civilisation (1929). Ici, le terme de civilisation (Kultur en allemand) « désigne la totalité des oeuvres et des organisations dont l'institution nous éloigne de l'état animal [...] et qui servent à deux fins : la protection de l'homme contre la nature et la réglementation des relations des hommes entre eux ». Or, bien que la civilisation vise à long terme le bonheur des hommes, « elle repose sur le renoncement aux pulsions instinctives ». L'édifice de la civilisation exige le travail, donc le sacrifice ou en tous cas le report des désirs immédiats. En particulier, les pulsions sexuelles (ce que Freud appelle la libido) subissent, du fait de l'organisation sociale, de graves dommages. Et même si l'on peut imaginer une organisation sociale où la libido serait moins réprimée que dans la culture occidentale moderne, il reste que les pulsions agressives naturelles devront toujours être contrôlées et endiguées par l'organisation sociale.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La société et la répression des instincts Corrigé de 1659 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La société et la répression des instincts" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • L1GHT-228841 (Hors-ligne), le 25/01/2014 à 25H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    ..] et qui servent à deux fins : la protection de l'homme contre la nature et la réglementation des relations des hommes entre eux ». Or, bien que la civilisation vise à long terme le bonheur des hommes, « elle repose sur le renoncement aux pulsions instinctives ». L'édifice de la civilisation exige le travail, donc le sacrifice ou en tout cas le report des désirs immédiats. En particulier, les pulsions sexuelles (ce que Freud appelle la libido) subissent, du fait de l'organisation sociale, de graves dommages. Et même si l'on peut imaginer une organisation sociale où la libido serait moins réprimée que dans la culture occidentale moderne, il reste que les pulsions agressives naturelles devront toujours être contrôlées et endiguées par l'organisation sociale.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    L'insurrection et la répression ne luttent point à armes égales (...) Une giberne vidée, un homme tué, ne se remplacent pas. La répression, ayant l'armée, ne compte pas les hommes, et, ayant Vincennes, ne compte pas les coups. La répression a autant de régiments que la barricade d'hommes, et autant d'arsenaux que la barricade a de cartouchières., HUGO, les Misérables, V, I, XII.

    Ajouté par webmaster

    La Société seule a sur ses membres le droit de répression : car celui de punition, je le lui conteste : réprimer lui suffit, et comporte d'ailleurs assez de cruautés., BALZAC, MËmËe de La Chanterie, Pl., t. VII, p. 282.

    Ajouté par webmaster

    Cette chaîne sans fin des deux terreurs qui s'enfantent l'une l'autre, qui fait naître la répression de l'attentat, l'attentat de la répression (...), F. MAURIAC, Bloc-notes 1952-1957, p. 88.

    Ajouté par webmaster

    .1 Cette chaîne sans fin de deux terreurs qui s'enfantent l'une l'autre, qui font naître la répression de l'attentat, l'attentat de la répression (...), F. MAURIAC, Bloc-notes 1952-1957, p. 88.

    Ajouté par webmaster

    (...) les instincts mêmes, les réserves de vie, et les obscurs et sommeillants soubassements organiques des instincts., Ch. PÉGUY, la République..., p. 70.

    Ajouté par webmaster

    L'étude des fondements de la société répressive mène très loin. Seule une interprétation simpliste, anarchisante du marxisme limite à la police et aux législations de classe le contenu du concept de -répression. Le côté répressif de toute société jusqu'à nouvel ordre a des fondements incomparablement plus profonds. Groupes, castes, classes, sociétés ont toujours érigé leurs conditions de survie (comprises à travers des interprétations idéologiques) en vérités, en «valeurs»., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 269.

    Ajouté par webmaster

    Les événements de 1945 auraient dû être un signal d'alerte : l'impitoyable répression du Constantinois a accentué au contraire le mouvement anti-français. Les autorités françaises ont estimé que cette répression mettait un point final à la rébellion. En fait, ils lui donnaient un signal de départ., CAMUS, Actuelles III, p. 201.

    Ajouté par webmaster

    L'homme n'est ni bon ni méchant, il naît avec des instincts et des aptitudes; la Société, loin de le dépraver, comme l'a prétendu Rousseau, le perfectionne, le rend meilleur; mais l'intérêt développe aussi ses penchants mauvais., BALZAC, Avant-propos, Pl., t. I, p. 8.

    Ajouté par webmaster

    (...) la bonne société, la société délicate, la société d'élite, la société fine et maniérée qui, d'ordinaire, a des nausées devant le peuple qui peine et sent la fatigue humaine., MAUPASSANT, la Vie errante, Lassitude.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La société et la répression des instincts

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo