NoCopy.net

Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La raison peut elle être mise au service du ... La raison peut-elle rendre raison de tout? >>


Partager

Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)



Publié le : 5/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)
Zoom

Cette représentation (qui fait partie de la suite des Caprices) se trouve au musée du Prado, à Madrid. Un homme est assis, probablement assoupi, le sommeil s'empare ou s'est emparé de lui. On remarquera que son « absence de vigilance » ainsi que la perte de conscience (si perte il y a, car après tout, il n'est même pas certain que l'homme soit totalement endormi) n'ont nullement conduit à un tranquille abandon. Il y a, en sa pose même, une extrême tension et une souffrance ; les « monstres » sont là, menaçants : chauves-souris, tigres sauvages, prêts à dévorer, figures de l'agression ou de la mort. Tout ce présupposé de notre expérience quotidienne, que nous expulsons de notre vécu à grand peine, quand il nous sollicite, voici qu'il guette l'homme endormi ou s'endormant. La suite des Caprices date de 1797. Goya y traite de la folie et des monstres qui assaillent l'homme quand sommeille la raison. Mais quelques années avant, en 1781, Johann Heinrich Füssli avait évoqué, dans son oeuvre célèbre Le Cauchemar, les fantasmagories terrifiantes qui s'emparent de l'homme lorsque s'endort la raison. C'est donc un thème appartenant au « préromantisme » et au « romantisme » que celui de la plongée « nocturne » dans l'univers des « monstres ». Mais comment comprendre ces admirables oeuvres ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)	Corrigé de 2293 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya) " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • julia184-269543 (Hors-ligne), le 04/01/2016 é 04H20.
  • MMWC27-265411 (Hors-ligne), le 04/11/2015 é 04H13.
  • prof2philo-261795 (Hors-ligne), le 24/06/2015 é 24H15.
  • tamelch-257080 (Hors-ligne), le 22/03/2015 é 22H18.
  • PaulineB0-218893 (Hors-ligne), le 04/11/2013 é 04H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le sommeil de la raison engendre des monstres (Goya)

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit