NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Être libre, est-ce adhérer à la nécessité ? Sommes-nous libres ou déterminés ? >>


Partager

Sommes-nous condamnés à être libres ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous condamnés à être libres ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Sommes-nous condamnés à être libres ?
Zoom

L'homme ne peut pas faire autrement que d'être libre, puisqu'il est conscient de lui-même et , par conséquent, conscient que rien ne le détermine à agir, sinon sa liberté. C'est cette liberté qui le rend responsable de son existence. Mais, la mauvaise foi pousse l'homme à refuser sa liberté et les responsabilités qu'elle implique. Pourtant, même en refusant de s'engager, l'homme fait toujours un choix.



Cette vérité individuelle se modifie sans cesse en fonction des aspects que prennent son existence et sa situation changeante. Cette « essence provisoire « dépend de l'existence qui la précède. C'est pourquoi Sartre se plaît à affirmer que « l'existence précède l'essence «.

■ Ce à quoi s'oppose cet extrait: Sartre s'oppose ici aux philosophies de « l'essence « qui, comme celle d'Aristote, ont affirmé que l'homme doit réaliser une nature qui lui préexiste, la « nature humaine «. Il n'y a pour lui ni nature à réaliser ni valeur absolue à respecter, telle que le Bien, puisque celui qui seul aurait pu les établir n'existe pas. On peut alors reprendre la formule de l'écrivain russe Dostoïevski : « Si Dieu n'existait pas, tout serait permis «, et affirmer, comme Sartre le fait : « Tout est permis si Dieu n'existe pas. « Cela signifie-t-il que Sartre prétend que tout acte peut être commis, puisqu'il n'y a aucune valeur morale qui permette de juger de nos actes ?C'est exactement la thèse inverse que Sartre va chercher à défendre à la fin de ce texte, car cette permission dans l'ex-pression « tout est permis «, n'est pas à entendre dans un sens moral (du type « on ale droit de tout faire «) mais existentiel : l'homme est possibilité indéfinie, dépassement sans cesse poursuivi de ses conditions. S'il n'y a ni valeur éternelle ni déterminisme caché qui conduisent nos actions, alors nous sommes toujours responsables, absolument responsables car nous devons répondre de tous nos actes, sans exception.C'est pourquoi il écrit que « Nous sommes seuls, sans excuses.


  • I) L'homme est condamné à être libre.

a) L'homme est toujours conscient de quelque chose.
b) L'homme ne peut pas faire autrement que d'être libre.

  • II) On peut fuir sa propre liberté.

a) Fuir la liberté, c'est aussi fuir l'angoisse.
b) La mauvaise foi est ce qui me pousse à rejeter mes responsabilités.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4359 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Sommes-nous condamnés à être libres ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • deline45-270390 (Hors-ligne), le 16/01/2016 é 16H18.
  • Mackiller-223746 (Hors-ligne), le 12/03/2015 é 12H21.
  • Chelsea3869-246687 (Hors-ligne), le 23/02/2015 é 23H23.
  • laruze-244784 (Hors-ligne), le 20/10/2014 é 20H19.
  • mimouls-198569 (Hors-ligne), le 24/04/2014 é 24H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit