Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sommes-nous condamnés au procès scientifique ... Sommes-nous dans le temps, ou le temps est-i ... >>
Partager

Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients 	?
Zoom

Ce sujet consiste en une alternative. Comment faut-il concevoir le phénomène de la conscience? On peut y voir une disposition spontanée, une donnée de notre condition naturelle. Il ne semble pas en effet que nous ayons à produire notre état de conscience; c'est une fonction qui, comme la respiration, s'exerce en nous involontairement. On peut voir aussi dans la conscience un phénomène ne résultant pas tant de la nature que de l'histoire sociale du sujet. Ce dont un individu prend conscience n'est pas indépendant en effet de ce qu'il a déjà vécu, de son degré d'instruction, du système culturel auquel il appartient. L'alternative du sujet pouvait donc se reformuler ainsi : la conscience est-elle un fait de nature ou bien un effet de la culture?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients 	? Corrigé de 1790 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

L'idée d'une fleur absolue, qui existerait en ellemême au-delà de ce que les sens et l'intelligence des hommes peuvent en saisir, n'est qu'une fiction. Si cette fleur absolue devait exister pour un point de vue divin, elle resterait irrémédiablement étrangère au monde humain: Dieu seul en aurait la conscience. Les objets dont nous avons conscience sont, eux, tous découpés par le langage dans la trame continue de nos impressions sensibles. La conscience est lecture, déchiffrage, interprétation. C. Le travail de la prise de conscience Nous ne sommes donc pas conscients par nature; nous le devenons à mesure que notre vie intérieure est prise en charge par le langage. L'enfance est le temps non de la découverte mais plus radicalement de la naissance du monde. Mais ce monde dont nous avons conscience n'est pas construit une fois pour toutes. Il s'enrichit à mesure que se complexifie la manière dont on en parle. Plus la pensée s'affine, plus la perception se précise.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Nous sommes conscients de toutes ces choses, nous sentons que c'est en nous, dans notre moi qu'elles se passent (...), Charles BONNET, Essai de psychologie, XXXV.

Ajouté par webmaster

Nous sommes conscients de toutes ces choses, nous sentons que c'est en nous, dans notre moi qu'elles se passent., Charles BONNET, Essai de psychologie, XXXV.

Ajouté par webmaster

Connaissons donc notre portée; nous sommes quelque chose, et nous ne sommes pas tout; ce que nous avons été nous dérobe la connaissance des premiers principes, qui naissent du néant; et le peu que nous avons d'être nous cache la vue de l'infini. Pensées (1670) Pascal, Blaise

Ajouté par webmaster

Connaissons donc notre portée; nous sommes quelque chose, et nous ne sommes pas tout; ce que nous avons été nous dérobe la connaissance des premiers principes, qui naissent du néant; et le peu que nous avons d'être nous cache la vue de l'infini. [ Pensées (1670) ] Pascal, Blaise

Ajouté par webmaster

 La nature était belle lorsqu'en même temps elle avait l'apparence de l'art; et l'art ne peut-être dit beau que lorsque nous sommes conscients qu'il s'agit d'art et que pourtant celui-ci nous apparaît en tant que nature. Kant, Emmanuel

Ajouté par webmaster

La nature était belle lorsqu'en même temps elle avait l'apparence de l'art; et l'art ne peut-être dit beau que lorsque nous sommes conscients qu'il s'agit d'art et que pourtant celui-ci nous apparaît en tant que nature. [ ] Kant, Emmanuel

Ajouté par webmaster

La nature était belle lorsqu'en même temps elle avait l'apparence de l'art; et l'art ne peut-être dit beau que lorsque nous sommes conscients qu'il s'agit d'art et que pourtant celui-ci nous apparaît en tant que nature. Kant, Emmanuel

Ajouté par webmaster

Nous nous faisons honneur des défauts opposés à ceux que nous avons; quand nous sommes faibles, nous nous vantons d'être opiniâtres., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 424.

Ajouté par webmaster

Puis nous nous sommes rangés pour laisser passer le corps. Nous avons suivi les porteurs et nous sommes sortis de l'asile., CAMUS, l'Étranger, I, I.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Sommes-nous conscients ou avons-nous à nous rendre conscients ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo