NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le jugement est-il un acte libre ? Peut-on dire que la pensée dépend de nous ? >>


Partager

Sommes-nous maîtres de nos croyances ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous maîtres de nos croyances ?



Publié le : 19/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Sommes-nous maîtres de nos croyances ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Sommes-nous maîtres de nos croyances ?




.. Mais, comme on le voit, celui qui perd ses croyances ou en acquiert de nouvelles sous l'action du milieu et des conditions extérieures d'existence n'en est pas le maître : le changement se fait en lui sans lui. Pour qu'il fût son oeuvre, il faudrait que, par une décision réfléchie de ne plus croire ce qu'il tenait pour vrai, il se soit mis dans les conditions favorables à cette transformation. hypothèses invraisemblable et presque chimérique : celui qui prend les moyens de ne plus croire a déjà perdu la foi dont il ne lui reste qu'une certaine appréhension de l'inconnu qui l'attend. Toutefois, s'ils ne nous permettent pas de rejeter purement et simplement des croyances bien établies ou de les remplacer par d'autres qui nous étaient jusque-là étrangères, les procédés indirects nous assurent une certaine maîtrise sur elles. Il dépend de chacun à mesure que se développe son pouvoir de juger, de s'assurer de leur fondement; pour celles qu'il juge fondées, de les défendre contre les dangers d'oblitération et de les affermir. Faute de ces précautions, la croyance se réduit peu à peu à quelques comportements grégaires ou même à l'appartenance purement nominale à une certaine catégorie de la population, sans rien de l'adhésion de l'esprit qui est l'essentiel de la croyance. B. - Comment s'y prendre. Les moyens d'agir sur nos croyances, et, par là, dans une certaine mesure, de nous en rendre maître sont ceux-là mêmes qui nous les font acquérir sans que nous nous en rendions compte : - Fréquenter le milieu, vivre dans l'atmosphère favorable aux croyances que nous voulons enraciner en nous soit pour elles-mêmes, soit aussi pour en déraciner d'autres dont il subsiste quelques résidus bien que nous les ayons jugées irrationnelles; -Nous comporter comme si la croyance que nous désirons acclimater en nous était devenue une sorte de seconde nature; pratiquer le célèbre mot d'ordre de PASCAL : « mettez-vous à genoux, faites dire des messes »; -Tenir l'esprit orienté vers les raisons qui justifient nos croyances en les intégrant dans un système qui se tienne. Ce n'est pas ainsi qu'on suscite en soi une croyance; mais on peut, par cette méthode, tenir en quelque sorte en main la croyance qu'on a déjà et, en ce sens, en être le maître.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1711 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Sommes-nous maîtres de nos croyances ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • clem1338-185470 (Hors-ligne), le 26/01/2013 é 26H19.
  • Bouboule38-195661 (Hors-ligne), le 14/01/2013 é 14H21.
  • laura3869 (Hors-ligne), le 30/11/2011 é 30H15.
  • bayen (Hors-ligne), le 09/03/2011 é 09H19.
  • mathilde51871 (Hors-ligne), le 04/01/2010 é 04H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit