LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il une limite au désir ? La foi doit-elle rendre intolérant ? >>


Partager

Sommes-nous responsables de nos désirs ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sommes-nous responsables de nos désirs ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Sommes-nous responsables de nos désirs ?
Zoom

Pour définir si l'homme est responsable de ses désirs, nous allons d'abord donner la définition du désir. Selon Spinoza  « le désir est l'essence de l'homme «, «  l'appétit avec conscience de lui-même «. Plus simplement le désir est le fait de vouloir posséder quelque chose en vue d'en tirer du plaisir, cette chose peut être matérielle ou non. Le terme responsable, veut dire ici, le devoir de répondre de ses actes et de ses pensés devant sa conscience. A la suite de cette brève définition, nous pouvons nous poser les questions suivantes : peut-on pleinement nous tenir responsable de nos désirs ? Doit-on se tenir responsable de ses conséquences ? Pour répondre à cette problématique, nous allons dans un premier temps voir que nos désirs nous appartiennent, puis, nous montrerons que nul ne peux être tenu comme responsable de nos désirs, et pour finir nous expliquerons la différence entre le désir et l'acte du désir.



Dans l'expérience que nous avons de nos désirs, nous croyons tellement les subir que nous ne nous en sentons pas toujours responsables, surtout au plus fort de leur domination. Aussi le problème de notre responsabilité se pose-t-il, notamment lorsque nous sommes amenés par nos désirs à commettre des actions répréhensibles. Cette éventuelle absence de responsabilité tiendrait à l'obscurité du sujet à lui-même, qui ne se connaît pas et qui ne connaît pas l'influence des causes extérieures sur lui. Mais si le désir est motivé, s'il est de l'ordre du fait, son accomplissement relève toujours, lui, de notre responsabilité éthique. * Axes de réflexion :I. Le désir est l'épreuve du sujet obscur à lui-même. Le désir vient au sujet d'une manière que celui-ci ne maîtrise pas : il n'est donc pas responsable de certains mouvements qu'il tend à accomplir, soit en vertu de son histoire, soit en vertu de sa nature même d'être humain. Freud expose ainsi la manière dont tout désir dépend en définitive de nos expériences passées, qui ont façonné notre libido en particulier au cours d'une histoire infantile qui nous détermine encore à l'âge adulte, jusque dans nos désirs les plus élevés moralement. Le rêve est peut-être l'exemple qui montre le mieux que nous ne sommes pas responsables de nos désirs, car ceux-ci ne se forment pas à un niveau conscient du psychisme, mais dans le ça, réservoir des pulsions. Nous désirons sans savoir pourquoi et surtout sans le vouloir, nous n'en sommes donc pas responsables.


  • I. Le désir est l'épreuve du sujet obscur à lui-même.
  • II. Le désir est l'action de causes extérieures sur nous.
  • III. Être libre, c'est être responsable de ses désirs.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 10014 mots (soit 14 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Sommes-nous responsables de nos désirs ? " a obtenu la note de :

6.7 / 10

Corrigé consulté par :
  • julien30360-269411 (Hors-ligne), le 03/01/2016 é 03H18.
  • mat666-269361 (Hors-ligne), le 03/01/2016 é 03H14.
  • dodo33370-268803 (Hors-ligne), le 27/12/2015 é 27H15.
  • kedy-248373 (Hors-ligne), le 24/11/2014 é 24H17.
  • alex35690-247444 (Hors-ligne), le 13/11/2014 é 13H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit