NoCopy.net

Qu'est-ce qu'un sophiste ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suis-je l'auteur de toutes mes pensées ? Rationalisation du monde, rationalisation de ... >>


Partager

Qu'est-ce qu'un sophiste ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'un sophiste ?



Publié le : 10/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce qu'un sophiste ?
Zoom

Un sophiste est un philosophe de l’antiquité grecque (Vème siècle av. J.-C.) qui dispense son savoir moyennant une rémunération. C’est d’ailleurs la première fois qu’on vend son savoir. Le sophiste enseigne l’art de parler en public, c’est un professeur de l’éloquence. Un bon sophiste doit donc avoir une très grande maîtrise du langage, c’est un maître de la rhétorique qui est capable de défendre n’importe quelle thèse à l’aide d’arguments perspicaces et d‘une très bonne culture générale. Un bon sophiste doit savoir défendre aussi bien la thèse et l’antithèse. Il sait également manier parfaitement l’art du raisonnement. Les sophistes les plus connus sont Protagoras et Gorgias.



Sujet 4088Qu'est-ce qu'un sophiste ? Pur produit de la démocratie athénienne, les sophistes, dont les plus prestigieux furent Protagoras et Gorgias, étaient, au ve siècle avant J.-C., des professeurs itinérants, enseignant, de cité en cité et contre rétribution, l'art d'argumenter rationnellement dans les affaires privées et publiques. Ils s'adressaient surtout aux jeunes gens appelés à jouer un rôle dans les assemblées démocratiques de la Grèce, où le pouvoir revenait finalement à qui saurait convaincre la majorité des citoyens.Les sophistes enseignaient l'argumentation en recourant à l'éristique, exercice consistant à réfuter l'adversaire ou à présenter successivement la thèse et l'antithèse. L'art d'argumenter est donc indépendant du contenu des arguments et de leur vérité. C'est pourquoi Platon a combattu les thèses des sophistes, en particulier celle de Protagoras affirmant que « l'homme est la mesure de toute chose », autrement dit que la vérité est relative à chacun : toutes les opinions sont également vraies, et les meilleures sont simplement les plus avantageuses pour l'individu et pour la collectivité. Cette thèse illustre à merveille ce que Platon reproche aux sophistes : ils pratiquent et justifient un usage déréglé du discours, en cherchant à séduire un auditoire, à flatter l'opinion, plutôt qu'à atteindre la vérité. Le sophiste aime l'opinion, non la vérité ; il use du langage de façon rhétorique, et non de manière philosophique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Qu'est-ce qu'un sophiste ?
Corrigé de 748 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce qu'un sophiste ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • luna (Hors-ligne), le 01/11/2010 é 01H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Qu'est-ce qu'un sophiste ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit