Les sources de l'erreur ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les critères de la vérité ? Faut-il opposer la vérité à l'illusion ? >>


Partager

Les sources de l'erreur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les sources de l'erreur ?



Publié le : 13/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les sources de l'erreur ?
Zoom

  • Erreur:

   Du latin errare, « errer «. Affirmation fausse, c'est-à-dire en contradiction, soit avec les règles de la logique, soit avec les données de l'expérience.

   L'erreur est à distinguer de la faute, qui possède une connotation morale et ne concerne pas tant le jugement que l'action.



C'est à savoir, de cela seul que, la volonté étant beaucoup plus ample et plus étendue que l'entendement, je ne la contiens pas dans les mêmes limites, mais que je l'étends aussi aux choses que je n'entends pas ; auxquelles étant de soi indifférente, elle s'égare fort aisément, et choisit le mal pour le bien, ou le faux pour le vrai. Ce qui fait que je me trompe et que je pèche «.

2. Illusion et erreur de perception

Pour Descartes, le projet d'une connaissance vraie doit commencer par douter des sens, source d'illusions fréquentes. Les sens en eux-mêmes ne sont pas trompeurs : la perception seule est trompeuse, en ce qu'elle comporte un jugement sur l'objet de la perception. Afin de réformer la connaissance en la fondant sur une vérité indubitable, Descartes fait l'hypothèse d'un Malin Génie, qui forgerait un monde d'illusions dont nous serions les victimes. Le Malin Génie permet à Descartes d'étendre le doute à l'univers entier, afin de parvenir à la seule vérité : je suis, j'existe. Je pense donc je suis (Descartes).Cette phrase apparaît au début de la quatrième partie du « Discours de la méthode «, qui présente rapidement la métaphysique de Descartes. On a donc tort de dire « Cogito ergo sum «, puisque ce texte est le premier ouvrage philosophique important écrit en français.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les sources de l'erreur ?
Corrigé de 2863 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les sources de l'erreur ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Guttenberg36125 (Hors-ligne), le 17/11/2009 é 17H15.
  • Loic15998 (Hors-ligne), le 29/04/2009 é 29H11.
  • Florine29259 (Hors-ligne), le 12/04/2009 é 12H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Les sources de l'erreur ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit