NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Démocratie: conception politique et/ou morale ... Une morale peut-elle être scientifique ? La s ... >>


Partager

On a souvent souligné que les prescriptions morales varient selon les temps et les lieux. Faut-il en conclure qu'il n'y a pas de vérités morales universelles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : On a souvent souligné que les prescriptions morales varient selon les temps et les lieux. Faut-il en conclure qu'il n'y a pas de vérités morales universelles ?



Publié le : 22/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

On a souvent souligné que les prescriptions morales varient selon les temps et les 

lieux. Faut-il en conclure qu'il n'y a pas de vérités morales universelles ?
Zoom

- Il va de soi que, dans une telle conception, la moindre variation dans les jugements de la conscience ou les prescriptions des règles morales constitue une fissure dans le bloc rigide de la moralité et peut être exploité contre elle. II. Vraie conception de la conscience et de la moralité. A. - Mais une telle conception est celle de la « morale close »; elle n'est pas sans affinité avec le pharisaïsme. - En réalité, il faut tenir compte ici de deux ordres d'idées : - 1° La conscience morale est toujours plus ou moins tributaire de la morale commune, des moeurs régnant dans la société considérée; - 2° Cependant, loin d'en être le simple reflet, elle constitue une réaction autonome de la personne,-et, en ce sens, elle ne se borne pas, comme le dit DURKHEIM, à « exprimer la morale commune à sa façon »; elle la repense et la modifie par la réflexion, par l'effort volontaire pour résoudre les conflits auxquels se heurte notre action; elle n'est ni instinct ni nature : elle est une formation supérieure de la personnalité. B. - Pour ces deux raisons, il est normal que la conscience présente des variations. - 1° Les moeurs, la morale commune sont toujours, en quelque mesure, liées à la structure de la société. Or, celle-ci évolue sans cesse et diffère d'une société à l'autre.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1377 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "On a souvent souligné que les prescriptions morales varient selon les temps et les lieux. Faut-il en conclure qu'il n'y a pas de vérités morales universelles ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit