SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SAINT THOMAS D'AQUIN: La Somme théologique, T ... LUCRÈCE: De la nature, livre IV >>
Partager

SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI

Philosophie

Aperçu du corrigé : SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI



Publié le : 22/4/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI
Zoom
  • spinoza : Souvent victime de l'intolérance et du fanatisme, Spinoza a voulu connaître le monde par la seule règle de la raison, y compris dans les questions religieuses. Professant un grand libéralisme en politique, il est à l'origine des théories modernes de la science politique.

  • Le thème : L'autorité politique et la liberté individuelle.
  • La thèse : La paix, finalité de l'État, est garantie par l'exercice rationnel du pouvoir et l'obéissance à l'autorité qui constitue la véritable liberté.
  • Les enjeux : Le texte pose la question de la nature du pouvoir, des rapports entre gouvernants et gouvernés.
  • La structure : Le premier mouvement du texte montre que le pouvoir politique doit gouverner rationnellement en vue de la finalité de l'État (« Il est extrêmement rare... s'écroulerait »). Le second mouvement du texte indique que les sujets sont libres lorsqu'ils obéissent à l'autorité (« Mais seule... la raison »).



"Il est extrêmement rare que les souveraines Puissances donnent des ordres d'une extrême absurdité..."




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI Corrigé de 1095 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI" a obtenu la note de :

6 / 10

Corrigé consulté par :
  • Auguste-220248 (Hors-ligne), le 12/11/2013 à 12H19.
  • elevedu95-187668 (Hors-ligne), le 27/11/2012 à 27H19.
  • elevedu95-187668 (Hors-ligne), le 27/11/2012 à 27H19.
  • madar (Hors-ligne), le 25/03/2012 à 25H20.
  • natha17 (Hors-ligne), le 25/03/2012 à 25H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Obéissance civique e t capacité de jugement critique vont alors de pair. Spinoza esquisse ici le principe de laïcité de l'État, en libérant entièrement le pouvoir de jugement des hommes, et en assignant la puissance publique à son rôle de régulation des seules actions. Il faut e n effet u n État neutre sur le plan confessionnel p our que la liberté et l'égalité éthique e t j uridique des citoyens soient effectives. En d'autres parties d u m ême traité, Spinoza précise que l'organisation de l'État ne peut être placée sous la tutelle de « ministres d u culte ». Ceux-ci seraient trop tentés de mettre la puissance temporelle au service d 'un p rosélytisme religieux particulièrement nocif p our les libertés. L'histoire a d'ailleurs montré ce que p eut produire une telle confusion des genres, d ont Spinoza lui-même fut victime de tous les côtés.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Spinoza, Traité théologico-politique, chapitre XX. "La fin de l'Etat est donc en réalité la liberté"

    Ajouté par webmaster

    "... dans un Etat et sous un commandement pour lesquels la loi suprême est le salut de tout le peuple, non de celui qui commande, celui qui obéit en tout au souverain ne doit pas être dit un esclave inutile à lui-même mais un sujet." Spinoza, Traité théologico-politique, chapitre XVI.

    Ajouté par webmaster

    "En tant que les hommes sont en proie à la colère, à l'envie, ou quelque sentiment, ils sont entraînés à l'opposé les uns des autres et contraires les uns aux autres, et d'autant plus redoutables qu'ils ont plus de pouvoir et sont plus habiles et rusés que les autres animaux." Spinoza, Traité politique, chapitre II, §14.

    Ajouté par webmaster

    "En vérité le but de l'État c'est la liberté". Spinoza, Traité théologico-politique, 20. - Dans cet État, en effet, nul ne transfère son droit naturel à un autre de telle sorte qu'il n'est plus ensuite à être consulté, il le transfère à la majorité de la Société dont lui même fait partie; et dans ces conditions tous demeurent égaux." Spinoza, Traité théologico-politique, 20.

    Ajouté par webmaster

    On devine en lui -(Péguy) un de ces hommes pour qui tout l'appareil des puissances temporelles, les puissances politiques, les autorités de tout ordre, intellectuelles, mentales même, ne pèsent pas une once devant un mouvement de conscience propre., MARTIN DU GARD, Jean Barois, II, Le vent précurseur, II.

    Ajouté par webmaster

    "La justice et l'injustice entendues en toute rigueur, ne sauraient se concevoir que dans un Etat." Spinoza, Traité politique, II §23.

    Ajouté par webmaster

    Spinoza voudrait prouver que, si nous jugeons qu'il y a des choses contingentes, ce n'est que par ignorance (...), CONDILLAC, Traité des sensations, 10.

    Ajouté par webmaster

    Iii il est remarquable que l'accomplissement de cette même prophétie est rapporté en ces termes au chapitre suivant. Jacques Abbadie, Traité de la vérité de la religion chrétienne

    Ajouté par webmaster

    « Le droit naturel de la Nature entière et conséquemment de chaque individu s'étend jusqu'où va sa puissance. » Spinoza, Traité politique, 1677.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    SPINOZA, Traité des autorités théologiques et politiques, chapitre XVI

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo