LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La raison humaine est-elle, par nature, condu ... Peut-on perdre la raison ? >>


Partager

La succession des théories scientifiques contredit-elle l'idée d'un ordre permanent de la nature ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La succession des théories scientifiques contredit-elle l'idée d'un ordre permanent de la nature ?



Publié le : 19/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La succession des théories scientifiques contredit-elle l'idée d'un ordre permanent de la nature ?
Zoom

L'énoncé et le sens de ce sujet ne sont pas très clairs. Il est évident qu'il serait oiseux de chercher à établir si le caractère permanent ou non de l'ordre de la nature peut dépendre de la succession des théories, même scientifiques, que nous émettons sur lui : cette succession ne saurait rien prouver quant à la permanence de cet ordre. Mais on peut peut-être s'interroger sur le bien-fondé de l'idée même d'un ordre permanent de la nature. On pourrait donc adopter le plan suivant:

  • 1. La succession des théories scientifiques ne contredit pas l'idée d'un ordre permanent de la nature.

a) La science en cherchant à énoncer des lois, postule cet ordre.
b) La succession des théories montre seulement que les théories scientifiques ne rendent pas toujours parfaitement compte de cet ordre, même si elles le cernent de mieux en mieux.

  • 2. Mais la permanence de cet ordre ne saurait être prouvée.

.../...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3410 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La succession des théories scientifiques contredit-elle l'idée d'un ordre permanent de la nature ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Garance (Hors-ligne), le 28/04/2012 é 28H14.
  • paninie (Hors-ligne), le 04/05/2011 é 04H17.
  • Tanguy44704 (Hors-ligne), le 06/04/2010 é 06H20.
  • Allison30378 (Hors-ligne), le 21/04/2009 é 21H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    On peut définir avec Kant la nature comme « l'ensemble des phénomènes, en tant qu'ils sont ordonnés par des lois ». Dès lors, l'idée de nature renvoie immédiatement à l'idée d'une loi qui est la source de la permanence de cette nature, et qui fait que cette nature peut être connue. Dès lors, la succession des théories, qui prétendent nous donner les lois réelles de la nature, loin de mettre en échec cette idée d'une permanence de la nature, ne font que montrer que nous n'avons pas encore atteint la loi véritable. Mais alors, qui nous dit que cette loi existe réellement ? En effet, si pour toute loi posée, on peut supposer qu'elle est susceptible d'être remise en cause par une théorie future, alors cela ne veut-il pas dire que nos lois ne sont et ne seront toujours que des généralisations ? Et si tel est le cas, pourquoi conserver encore cette idée d'une permanence de la nature ?

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit