LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un problème moral peut-il recevoir une solut ... L'Homme est-il libre par nature ? >>


Partager

Une succession de plaisirs suffit-elle à faire une vie heureuse ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Une succession de plaisirs suffit-elle à faire une vie heureuse ?



Publié le : 9/4/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Une succession de plaisirs suffit-elle à faire une vie heureuse	?
Zoom

Beaucoup de gens pensent qu'une succession de plaisirs suffira à leur bonheur. Mais est ce vrai ? Certains plaisirs ne s'avèrent-ils pas néfastes ou superficiels car ils font perdre des choses essentielles comme ici la liberté ? Certains ne sont que temporaires, alors que le bonheur serait plutôt un état général, un statut qui ne change presque pas. Il faut donc voir si le plaisir permet d'être vraiment heureux. Nous verrons d'abord le rapport plaisir-bonheur, pour voir ensuite si les plaisirs sont vraiment la source du bonheur. nous verrons ensuite si quelque chose permet d'être heureux, autre que le plaisir.
 
 Une vie heureuse est celle où nos désirs sont satisfaits. La satisfaction d'un désir est évidemment un plaisir. Le terme de succession est pertinent car tous les désirs ne peuvent être satisfaits en même temps, une hiérarchie est crée. Ils n'arrivent pas ensemble : c'est en fonction de sa maturité que nous avons tel ou tel désir. Aimer faire telle activité né par la pratique de l'activité en elle même. Plus on le fait, et plus on aime, bien entendu dans une certaine marge, sinon, nous sommes lassés.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1212 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Une succession de plaisirs suffit-elle à faire une vie heureuse ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • fanygld (Hors-ligne), le 10/12/2011 à 10H12.
  • Thomas66005 (Hors-ligne), le 26/04/2010 à 26H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) quand on parle d'un -ordre de succession dans la durée, et de la réversibilité de cet ordre, la succession dont il s'agit est-elle la succession pure (...) sans mélange d'étendue, ou la succession se développant en espace, de telle manière qu'on en puisse embrasser à la fois plusieurs termes séparés et juxtaposés? La réponse n'est pas douteuse (...) si l'on établit un ordre dans le successif, c'est que la succession devient simultanéité et se projette dans l'espace., H. BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, p. 76.

    Ajouté par webmaster

    Il semblait avoir deviné quelque succession à déguster, à partager, à inventorier, à grossoyer, une succession pleine d'actes à faire (...), BALZAC, la Peau de chagrin, Pl., t. IX, p. 161.

    Ajouté par webmaster

    Cette disposition de l'âme, qui la porte toujours vers différents objets, fait qu'elle goûte tous les plaisirs qui viennent de la surprise : sentiment qui plaît à l'âme par le spectacle et par la promptitude de l'action : car elle aperçoit ou sent une chose qu'elle n'attend pas, ou d'une manière qu'elle n'attendait pas., MONTESQUIEU, Essai sur le goût, Des plaisirs de notre âme.

    Ajouté par webmaster

    Elle était timide, en effet, et la perspective d'une négociation avec une personne qu'elle ne connaissait pas suffit à la faire réfléchir., J. GREEN, Adrienne Mesurat, I, III.

    Ajouté par webmaster

    La succession régulière des zones géologiques ne suffit donc pas à expliquer la variété des éléments du relief dans le bassin parisien. Paul Vidal de La Blache, Tableau de la géographie de la France, vol. 1, Gallica

    Ajouté par webmaster

    .1 Elle lui cita la fille d'une de leurs voisines, qui s'étant échappée de la maison paternelle, était aujourd'hui richement entretenue et bien plus heureuse, sans doute, que si elle fût restée dans le sein de sa famille; qu'il fallait bien se garder de croire que ce fût le mariage qui rendît une jeune fille heureuse., SADE, Justine..., t. I, p. 9-10.

    Ajouté par webmaster

    .1 -(Juliette dit) qu'il fallait bien se garder de croire que ce fût le mariage qui rendît une jeune fille heureuse; que captive sous les loix de l'hymen, elle avait, avec beaucoup d'humeur à souffrir, une très-légère dose de plaisirs à attendre; au lieu que, livrées au libertinage, elles pourraient toujours se garantir de l'humeur des amans, ou s'en consoler par leur nombre., SADE, Justine..., I, p. 9-10.

    Ajouté par webmaster

    Comme la plus heureuse personne du monde est celle à qui peu de chose suffit, les grands et les ambitieux sont en ce point les plus misérables, puisqu'il leur faut l'assemblage d'une infinité de biens pour les rendre heureux., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 522.

    Ajouté par webmaster

    Soeur Pathou (...) gagne l'affection d'une vieille dame archimillionnaire qu'elle assiste. La vieille dame propose à soeur Pathou de déshériter son propre fils pour faire d'elle sa légataire universelle (...) Quand la vieille dame meurt, soeur Pathou malgré elle est héritière, mais malgré les ordres de ses supérieures elle refuse la succession., M. JOUHANDEAU, Chaminadour, II, XIII.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo