NoCopy.net

Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les outils inventés par l'homme sont-ils supé ... La conscience de soi peut-elle ne pas être il ... >>


Partager

Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ?

Echange

Aperçu du corrigé : Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ?



Publié le : 25/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ?
Zoom

L’irrationnel et le déraisonnable sont dits de ce qui est déréglé, de ce qui transgresse une règle ou un principe. Par contraste ce qui est rationnel et ce qui est raisonnable se rapprochent de ce qui est exact et de ce qui est bon. La raison possède une facette théorique (rationnel) et une facette pratique (raisonnable). Ce qui nous intéresse ici est la deuxième acception dans la mesure où il est question de bien agir. L’action raisonnable est identifiée à la bonne action, en tant qu’elles ont un même principe à savoir le bien. Par l’action raisonnable l’individu se conforme à ce que lui indique sa raison. Pour autant peut-on en conclure que la raison est la cause suffisante de l’action bonne ? Par cause suffisante il faut entendre que la raison à elle seule permet de bien agir. L’homme pervers connaît le bien mais ne l’applique pas. Il a conscience de sa perversion, du fait qu’il transgresse la règle du bien, mais fait de cette transgression le principe de son action. Il y a donc une distinction entre entendre ce que nous dit notre raison, autrement dit accéder par la raison à la connaissance du bien, et l’appliquer. Il peut y avoir un conflit entre ce que me dit ma raison et mon action. Face à ce problème plusieurs solutions sont possibles. Soit la raison est l’origine de la bonne action, l’homme pervers ne pourra pas alors être conscient de sa transgression, il agira involontairement par ignorance. Soit la raison n’est qu’une cause nécessaire de l’action bonne. Se pose alors la question des autres causes de l’action bonne, causes qui doivent s’ajouter à la raison pour permettre la réalisation de l’action bonne. Soit la raison accompagnée du sentiment moral permet de bien agir. 



Il avait conscience que c'était un péché et c'est parce que c'était un péché qu'il l'a accompli. La connaissance du bien et du mal peut donc s'accompagner d'une transgression. Ce n'est pas parce que je connais le bien que je vais l'accomplir. La possibilité d'une volonté mauvaise remet en cause le fait que la consultation de la raison soit une cause suffisante de l'action bonne. « Car j'ai aimé cette malice toute honteuse qu'elle était ; j'ai aimé à me perdre ; j'ai aimé mon péché, je ne dis pas seulement ce que je désirais d'avoir par le péché, mais le péché en soi et dans sa difformité naturelle. » AUGUSTIN, Confessions, II 4. Transition : Se référer à sa raison n'est pas une condition suffisante pour bien agir. Cependant nous pouvons lui donner le statut de cause nécessaire. Quel peut-être l'adjuvant de la raison dans la réalisation de l'action bonne ? Troisième partie : La raison est une cause nécessaire à la bonne action.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ? Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lapinou78 (Hors-ligne), le 30/05/2011 é 30H22.
  • stm1 (Hors-ligne), le 30/05/2011 é 30H22.
  • Claire0sophie28575 (Hors-ligne), le 05/04/2009 é 05H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Suffit-il de consulter sa raison pour bien agir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit