NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'imagination joue-t-elle un rôle dans la con ... L'apparence est-elle le reflet de la vérité ? >>


Partager

Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai ?



Publié le : 21/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai ?
Zoom

Partie du programme abordée : La vérité.

Analyse du sujet : Un sujet qui interroge sur la relation entre la certitude – l'état de l'esprit qui donne son assentiment sans aucune crainte d'erreur – et le vrai, la conformité avec le réel.

Conseils pratiques : Le terme de "certain” doit être questionné : il est ambigu, puisqu'il renvoie, soit à une attitude subjective, soit à des critères objectifs. Cette distinction vous permettra d'élaborer une stratégie de dissertation.

 

INTRODUCTION

Toute pensée se voulant sérieuse est en quête de la vérité. Mais à quoi se reconnaît cette dernière? Qu'est-ce qui peut nous garantir sa présence? La certitude est-elle un indice suffisant de la vérité?

 


Introduction

  • I. Le problème : la certitude se produit à l'occasion du vrai comme du faux.

1. La certitude, marque du vrai.
2. La certitude peut néanmoins se produire à l'occasion du faux.
3. Cette ambiguïté de la certitude nourrit le scepticisme.

  • II. Il est néanmoins possible de rétablir l'unité de la certitude et de la vérité.

1. Critique du scepticisme.
2. Il est possible de s'assurer du vrai.     1
3. Des précautions à observer pour éviter l'erreur.

  • III. D'où vient le décalage entre certitude et vérité?

1. Le décalage entre certitude et vérité vient d'un acte de la volonté.
2. Les limites de la théorie cartésienne de l'erreur.
3. Critique spinoziste de la théorie cartésienne de l'erreur.
Conclusion



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5757 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • adri-256477 (Hors-ligne), le 12/03/2015 é 12H20.
  • Mimouille-256041 (Hors-ligne), le 07/03/2015 é 07H15.
  • blackangelmania-2486 (Hors-ligne), le 27/11/2014 é 27H23.
  • nicoamb-247514 (Hors-ligne), le 14/11/2014 é 14H18.
  • rocky312-236064 (Hors-ligne), le 10/04/2014 é 10H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     La certitude est l’état de celui qui se croit en possession de la vérité. Elle s'oppose au doute cad de cette inquiétude de l’esprit conduisant à la suspension du jugement, à rechercher le vrai plutôt qu’à prétendre le posséder.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit