LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La question: qu'est-ce que l'homme peut-elle ... Constater que la vérité change avec le temps ... >>


Partager

Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai



Publié le : 21/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai
Zoom

■ Lorsque l'esprit se fixe dans un jugement, ou bien, tout en croyant que sa pensée est vraie, il conçoit qu'elle pourrait être fausse, il associe à son affirmation l'idée d'une erreur possible, et c'est [opinion ; ou bien il croit absolument à la vérité de ce qu'il pense, il exclut l'idée même de la possibilité d'une erreur, et c'est la certitude. «La certitude, explique Jules Lagneau, est l'état de l'esprit qui adhère fermement à ce qu'il juge être vrai.« (Célèbres leçons et fragments, 2e éd., 1964, p. 161).
 ■ Mais dès que l'esprit est certain de quelque chose, il peut poser cette chose comme certaine : dire "je suis certain de" est posé comme synonyme de "il est certain que". La certitude est prise dans un sens objectif : le mot désigne ainsi, observe E. Boirac, «non plus un état de l'esprit, mais un caractère des choses ou des vérités ; en ce sens, certitude est synonyme d'évidence (en comprenant sous ce dernier mot l'évidence médiate, ou la preuve, aussi bien que l'évidence immédiate)«. L'évidence se donne en effet comme « le caractère (ou signe ou critérium) d'une vérité clairement et distinctement conçue qui s'impose à l'esprit« (J. Lagneau, ici.).
 ■ Dans ces conditions, ce n'est pas la certitude qui se donne comme critère de vérité, mais l'évidence qu'elle enferme et sur laquelle elle se fonde. En d'autre termes, ce n'est pas parce que je suis certain que je suis dans le vrai, mais parce que le vrai m'apparaît avec évidence que je suis certain d'être dans le vrai. Reste à savoir si l'évidence qui anime la certitude est bien un critère de vérité.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4333 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Suffit-il d'être certain pour être dans le vrai " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lucilelg-226924 (Hors-ligne), le 12/02/2014 é 12H17.
  • BLKNFT-218903 (Hors-ligne), le 21/12/2013 é 21H14.
  • Sbib41-214056 (Hors-ligne), le 02/10/2013 é 02H14.
  • floflo2613 (Hors-ligne), le 24/02/2011 é 24H00.
  • Marie52127 (Hors-ligne), le 05/01/2010 é 05H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit