LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Donner pour recevoir, est-ce le principe de t ... Le langage n'est-il qu'un outil ? >>


Partager

Suffit-il d'être dans le présent pour vivre le présent ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Suffit-il d'être dans le présent pour vivre le présent ?



Publié le : 5/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Suffit-il d'être dans le présent pour vivre le présent ?
Zoom

Si nous avons conscience de vivre c'est que nous savons que nous sommes des êtres humains, que nous entretenons des rapports avec les choses constituant notre environnement et ce de manière contemporaine, c'est dire que nous sommes en présence de choses qui nous entourent et d'événements qui surviennent et se déroulent dans le temps.
 Mais ce constat suffit-il pour déclarer que nous vivons au présent ? En premier lieu la notion même de temps dans laquelle s'inscrit le présent ne demande-t-elle, en pas à être réfléchie ? De plus pour comprendre ce que signifie vivre dans le temps en général et dans le temps présent en particulier n'est-il pas nécessaire de posséder une conscience ? Car sans cette conscience pourrions-nous saisir le sens de ce qui nous entoure, de ce qui constitue le monde, lequel ne se limite pas à une simple co-présence audit monde. Or, saisir le sens du monde - de nous même présents dans ce monde - ne suppose-t-il pas une sorte de mouvement de cette conscience ? Et, si oui, quel peut être le sens de ce mouvement ? Est-il justement un mouvement de mise à distance par rapport au présent faisant la différence entre la passivité du simple constat que nous sommes toujours dans le temps du présent et la quête d'un sens afin de donner toute sa signification à l'expression « vivre au présent « et pas seulement « être dans le présent « ?
 Cependant et en dernière analyse, ceci ne nécessite-t-il pas d'interroger la différence entre vivre et exister, différence qui serait, peut-être, le lieu même d'un des problèmes que peut poser la question sur laquelle on nous propose de réfléchir ?



B. L'être animalBien qu'il ne puisse comme moi nommer les éléments de son milieu, l'animal les « connaît » à sa manière : il est informé des dangers éventuels, de l'emplacement d'une proie, de la course à effectuer pour l'atteindre, etc. Ses actions sont des réactions à ce qui l'entoure ou aux besoins de son organisme, et elles ne peuvent être différées : l'animal est dans le présent au sens où il n'existe que relativement à ce qui lui est coprésent. C. La différence humaineIl est en fait très rare que je sois « dans le présent », si l'on donne à cette expression un sens strict : que je sois entièrement soumis à ce qui est là en même temps que moi, et que cela me détermine intégralement. Pour l'être humain, la conscience d'être au présent est mêlée de souvenirs, même vagues, et de prévisions, même imprécises : la temporalité est composée de trois instances qui sont en fait peu dissociables. II - Vivre le présent A. L'oubli du présentPascal souligne justement à quel point l'homme est en permanence tenté d'échapper au présent, soit qu'il évoque un passé paraissant plus satisfaisant, soit qu'il craigne ou au contraire désire ce qui peut advenir ensuite. Être authentiquement dans le présent implique en effet une sorte de passivité relativement à ce qui est là, et cette passivité semble peu compatible avec la nature même de la conscience. Ce qui, pour Pascal, signale une fuite, une ignorance plus ou moins volontaire de notre condition, peut également témoigner de notre incapacité à n'être que dans le présent.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3673 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Suffit-il d'être dans le présent pour vivre le présent ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • choubichou (Hors-ligne), le 15/02/2012 é 15H21.
  • choubichou (Hors-ligne), le 15/02/2012 é 15H19.
  • Charlene32721 (Hors-ligne), le 09/05/2009 é 09H18.
  • Moi20577 (Hors-ligne), le 03/03/2009 é 03H02.
  • Lilia17718 (Hors-ligne), le 06/01/2009 é 06H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit