NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'image est-elle un acte et non une chose Il n'y a rien qui ne soit plus à nous que nos ... >>


Partager

Suggérer, persuader, convaincre

Philosophie

Aper�u du corrig� : Suggérer, persuader, convaincre



Publi� le : 31/7/2004 -Format: Document en format FLASH prot�g�

Suggérer, persuader, convaincre

B. Mais si nous prenons les cas bien tranchés nous verrons que ces termes correspondent à des attitudes caractéristiques. La suggestion n'apporte qu'une amorce de l'activité d'autrui et lui laisse l'indépendance de pensée. C'est pourquoi la suggestion n'agit guère que sur ceux qui n'ont pas de pensée personnelle. Celui qui persuade, au contraire, tente de se substituer à autrui, pense en quelque sorte et décide pour lui. Celui qui cherche à convaincre fait bien appel à l'activité personnelle de l'autre, mais il prend pour ainsi dire les devants et demande à être suivi. C. De là la difficulté relative des différentes manières d'influencer la pensée d'autrui. Le plus difficile est de convaincre : qui se laisse convaincre, en effet, permet à la pensée d'autrui de s'installer chez lui ; il renonce, dans une certaine mesure, à l'inviolabilité de sa pensée. On y renonce apparemment davantage à se laisser persuader, puisqu'on accepte l'opinion ou la décision d'un autre sans bien voir la valeur de ses raisons ; mais qui agit par persuasion se contente d'adopter une attitude pratique : en cédant à la ,pression d'une personne chère, il réserve son jugement définitif et conserve son indépendance de pensée.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : Corrig� de 1679 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrig� du sujet "Suggérer, persuader, convaincre " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouv�

Cacher les ressources gratuites

Probl�matique

  • Persuader/convaincre

Si les deux verbes renvoient à l'idée d'emporter l'adhé­sion de l'interlocuteur ou de l'auditoire, les moyens sont opposés. La persuasion, à l'opposé de la conviction, ne fait pas appel à la raison et à l'esprit critique mais joue de la séduction du discours. Celui qui est persuadé reste dans le domaine de la croyance, non du savoir. Si je suis persuadé d'avoir rai­son, cela n'est pas suffisant pour convaincre autrui. Je ne peux alors qu'utiliser le sen­timent d'autorité que j'ins­pire pour provoquer l'adhé­sion. Le sophiste apparaît comme celui qui utilise l'art de persuader.

Plan d�taill�

Textes / Ouvrages de r�f�rence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit