NoCopy.net

Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Lorenzaccio de Musset . Acte I scène 4. De « ... Petit traité de manipulation à l'usage des ho ... >>
Partager

Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme

Littérature

Aperçu du corrigé : Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 2/8/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme
Zoom
  • LÉGENDE : n. f (du latin legenda, «ce qui doit être lu »). 1° Récit de la vie d'un saint ; recueil de récits de ce type. La légende de Saint Nicolas. Les vies de saints étaient souvent embellies par l'imagination populaire, ce qui explique l'extension du mot (sens suivant). 2° Récit de caractère merveilleux dans lequel les faits historiques sont transformés par l'imagination collective ou par l'invention poétique. Les contes et légendes. Les légendes, les contes, les fables constituent souvent le folklore populaire, la mythologie d'un peuple ou d'une région. La légende s'oppose à l'histoire (laquelle se veut objective). La légende transforme l'histoire en mythe.
  • thème : Sujet, idée développés dans un discours.

Cependant, Neville n’est pas seul tout le temps dans Je suis une légende. Deux rencontres le tirent de sa solitude : le chien et Ruth, la vampire envoyée pour l’espionner. Mais ses rapports aux autres ont été pervertis, d’une part par l’inactivité des mécanismes sociaux due à la solitude, et d’autre part, à cause de la méfiance qu’il a développée à l’égard de toutes formes d’altérité, par réflexe de survie. Pour Ruth comme pour le chien, il semble hésiter entre la séduction et l’autorité. Il amadoue le chien avec de la nourriture, puis, lorsqu’il gronde, « il essay[e] l’autorité » (p.139) mais avec un résultat contraire à son attente. De même pour la jeune femme, lorsqu’il la voit pour la première fois, il l’appelle, lui fait des signes, puis très vite il se retrouve à la poursuivre et à la maintenir au sol. Plus tard, il s’avoue à lui-même qu’il l’aurait peut-être violée s’il l’avait rencontrée quelque temps plus tôt. Le monde de Neville est un monde « où le meurtre para[ît] plus simple que l’espoir » (p. 185).
 Mais le point central sur lequel Je suis une légende se développe et vient finalement s’achever, c’est celui du renversement de la société. En effet, dans un roman traitant le vampirisme de manière classique, dans la lignée de Bram Stoker, le vampire est seul, entouré d’êtres humains.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme Corrigé de 1522 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • JustMyself-194638 (Hors-ligne), le 21/01/2013 à 21H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    L'auteur provoque ainsi notre pitié, notre désapprobation par rapport à l'attitude des parents qui, de plus, se montrent violents envers leur enfant. En effet, pour déclencher en nous un sentiment de révolte, Matheson va jusqu'à nous présenter un enfant battu. Les coups pleuvent sur lui à la moindre occasion : « Il m'a vu et il est monté sur ses grands cheveux. La colère est venue dans ses yeux. Il m'a battu » l 53-54. Sur le plan moral, ses parents le dévalorisent en lui envoyant en pleine face sa différence : « « Maman dit que tous les gens normaux sont comme ça » l 77, « « Elle est très jolie et moi pas mal. Regarde-toi il a dit et il avait pas sa bonne figure » l 10. Le peu de paroles échangées avec leur enfant ne font que le rabaisser un peu plus. Toutefois, afin de nous rendre la situation plus réaliste et de faire comprendre son message, Matheson ne nous présente pas ces personnages comme absolument négatifs.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    THèME. Au collège, prouve l'application, comme la version prouve l'intelligence. - Mais, dans le monde, il faut rire des forts en thème., FLAUBERT, Dict. des idées reçues, Thème.

    Ajouté par webmaster

    Dieu sait quel caban de landes Enténèbre ma poitrine. Mes jambes toujours plus grandes M'enlèvent, cheminent., Robert VIVIER, Légende, «Le miracle enfermé» (1939).

    Ajouté par webmaster

    Le thème du Rival, si le compositeur mystérieux qui orchestre notre existence nous le faisait entendre isolé, ce serait presque, je crois, le thème du Chevalier, mais ironique et déformé; nous voudrions trouver en cet ennemi un adversaire digne de nous (...), A. MAUROIS, Climats, I, IX.

    Ajouté par webmaster

    (...) je suis rond en affaires et je n'y vais pas par quatre chemins., GIDE, Robert, I, 9.

    Ajouté par webmaster

    Je me laisse aller, je m'écoute, je suis un effroyable égocentriste., Robert SABATIER, le Marchand de sable, p. 197.

    Ajouté par webmaster

    L'oeuvre de Robert Pinget (...) exige une lecture active, aventureuse, une lecture qui laboure le texte comme un sol (...) cherchant à découvrir la cohérence occulte sous l'éclatante incohésion de surface., Olivier DE MAGNY, Robert Pinget ou le Palimpseste, -in Robert PINGET, Graal Flibuste, p. 165.

    Ajouté par webmaster

    On confond souvent la notion du thème avec celle de motif. à l'encontre de ce dernier, le thème présente déjà une physionomie bien accentuée; il est généralement engendré par plusieurs répétitions d'un même motif, la juxtaposition d'un motif et d'un motif symétrique ou contrastant., P. COLLAER, -in Encycl. franç., (DE MONZIE), 16.36.1.

    Ajouté par webmaster

    Je suis le regardeur infini., HUGO, la Légende des siècles, III.

    Ajouté par webmaster

    Je suis moulu. Car, sire, on s'échine à la guerre (...), HUGO, la Légende des siècles, I, 10.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Je Suis Une Légende De Robert Matheson: thème du vampirisme

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast littérature