NoCopy.net

La superstition ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Croyance et conflit ? La croyance est-elle un acte de volonté ? >>
Partager

La superstition ?

Echange


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : La superstition ? Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "La superstition ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Germain37904 (Hors-ligne), le 01/10/2009 à 01H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    SUPERSTITION. n.f. (lat. superstitio « terreur religieuse », « superstition »). ♦ 1° Corruption du sentiment religieux confondant effets spirituels et effets magiques. ♦ 2° Croyance irrationnelle en l'effet bénéfique ou maléfique de certaines pratiques (passer sous une échelle, être treize à table, etc.). ♦ 3° Au xviiie siècle, les « philosophes » des Lumières, niant le fait de la Révélation, tenaient pour une superstition la foi qui lui était accordée et fondaient la croyance en Dieu sur leur seule raison. ♦ 4° Par analogie, importance inconditionnelle attachée à certains principes, à certaines méthodes, à certaines pratiques (diplômes, usages sociaux, etc.).

    Citations

    La superstition met le monde en flammes; la philosophie les éteint., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Superstition, III.

    Ajouté par webmaster

    La superstition semble n'être autre chose qu'une crainte mal réglée de la Divinité., LA BRUYèRE, les Caractères de Théophraste, «De la superstition».

    Ajouté par webmaster

    Il y a de la superstition à éviter la superstition. Essais Bacon, Francis

    Ajouté par webmaster

    Presque tout ce qui va au-delà de l'adoration d'un être suprême, et de la soumission du coeur à ses ordres éternels, est superstition., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Superstition, IV.

    Ajouté par webmaster

    Nous avons répondu, dit-il -(Jurieu), que dans ces siècles la superstition des reliques et de l'invocation des Saints n'était pas encore montée au degré d'idolâtrie où elle est arrivée depuis, et que Dieu a toléré quelques sortes de superstitions dans ces grands hommes (...) Quelle misère de gauchir toujours (...)! «Cette superstition des reliques» (...) qui selon vous était pratiquée «par les saint Augustin, par les saint Ambroise (...)», était-ce une idolâtrie, ou n'en était-ce pas une? Si c'en était une, ils sont damnés; si ce n'en était pas une, nous sommes absous., BOSSUET, Avertissements aux protestants, III, IX.

    Ajouté par webmaster

    La superstition est à la religion ce que le singe est à l'homme. Bacon, Francis

    Ajouté par webmaster

    (...) un homme frappé d'épilepsie (...), LA BRUYèRE, les Caractères de Théophraste, De la superstition.

    Ajouté par webmaster

    Soutenir la piété jusqu'à la superstition, c'est la détruire., PASCAL, Pensées, IV, 255.

    Ajouté par webmaster

    Il a fini par être l'avocat bavard de la superstition., VOLTAIRE, Lettre à Damilaville, 8 nov. 1762.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La superstition ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo