Sur quel fondement reposent nos droits ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les images nous parlent-elles comme des mots ... Peut-on cnsidérer la main comme un outil ? >>


Partager

Sur quel fondement reposent nos droits ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Sur quel fondement reposent nos droits ?



Publié le : 11/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Sur quel fondement reposent nos droits ?
Zoom

Quelle réalité soutient ce qui est conforme à une règle déterminée et ce qui nous paraît légitime ? Un beau sujet, fort classique, portant sur les principes sur lesquels reposent nos codes et nos règles juridiques.

Le terme "fondement" doit être strictement délimité. Par fondement, il faut entendre ici le principe ou la proposition première d'un ensemble d'autres.



Ce respect est, par ailleurs, presque acquis puisque la sociabilité naturelle de l'homme l'incline à rechercher le bien commun et donc le juste. De son côté, Cicéron qui reprend les idées politiques des stoïciens, affirme qu'il y a une loi naturelle, éternelle et immuable, dont les principes sont les règles de la raison et qui nous porte au bien et nous  détourne du mal : « Il existe une loi vraie, c'est la raison droite, conforme à la  nature, répandue dans tous les êtres, toujours d'accord avec elle-même, éternelle, qui nous porte impérieusement à accomplir notre devoir, nous interdit la fraude et nous en détourne... Quiconque n'obéit pas à cette loi s'ignore lui-même et parce qu'il méprise sa nature d'homme, il subira le plus grand châtiment, même s'il échappe à tout ce qu'on appelle ordinairement supplice. « (« De la République.«, livre III). Cette raison s'impose aux  hommes : de même qu'ils ne pourront jamais faire que la somme des trois angles d'un triangle ne soit pas égale à deux droits, ils ne pourront faire que le crime soit juste ou le vol honnête. Elle se présente comme une loi transcendante qui a existé bien avant l'apparition des peuples et des sociétés civiles. Elle est née de l'esprit divin : « ... la loi n'est pas une invention de l'esprit humain ni un décret des peuples, mais quelque chose d'éternel qui gouverne le monde entier, montrant ce qu'il est sage de prescrire ou d'interdire. Cette loi [...] est l'esprit de Dieu promulguant des obligations et des défenses également rationnelles. « (« Des lois «, livre II). Cette loi transcendante est la seule et unique source de légitimité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Sur quel fondement reposent nos droits ? Corrigé de 4110 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Sur quel fondement reposent nos droits ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lecevenol (Hors-ligne), le 15/04/2011 é 15H08.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Sur quel fondement reposent nos droits ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit