SYMBOLISME EN PHYSIQUE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SYMBOLISME SYMETRIE >>


Partager

SYMBOLISME EN PHYSIQUE

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : SYMBOLISME EN PHYSIQUE



Format: Document en format FLASH protégé

SYMBOLISME EN PHYSIQUE
Zoom

Le symbolisme en physique est un point de vue épistémologique selon lequel les concepts de la physique ne sont pas des imitations ou des représentations de choses existantes mais seulement des symboles mettant en ordre et en relation la réalité d'une manière fonctionnelle. Les objets de la physique ne sont pas les signes de quelque chose d'objectif mais des signes objectifs à l'intérieur d'un cadre théorique. C'est un point de vue antiréaliste, car le symbole est un signe où le rapport entre le signifiant et le signifié est purement conventionnel. C'est là une démarche qui remonte à Leibniz dans sa conception de la connaissance symbolique, de son examen de la relation entre les choses et les mots, entre le signe et ce qu'il désigne, et de sa théorie de l'expression. Leibniz insiste sur la cognitio symbolica, selon laquelle l'homme ne peut penser et connaître qu'à l'aide de signes naturels ou artificiels, à caractère symbolique, c.a.d. ne constituant pas une image directe de la réalité. Cette tradition conceptuelle va jouer un rôle important dans la pensée de Kant tout en y subissant des transformations profondes. Kant développe sa théorie des schémas comme procédure qui nous permet de fournir une image pour un concept, une procédure universelle d'imagination. C'est la redécouverte de l'oeuvre de Leibniz au début du XIX °siècle en Allemagne puis son influence explicite sur les travaux de la logique moderne en particulier chez Frege et le rôle essentiel des symboles dans les conceptions logiques de Boole en Angleterre, qui vont acclimater les conceptions du symbolisme dans la formulation des lois de la pensée. Dès le milieu du XIX° siècle le physiologiste et physicien allemand Helmholtz s'inscrit dans la lignée de Kant en soulignant que nos représentations du monde extérieur sont conditionnées par nos modes...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "SYMBOLISME EN PHYSIQUE" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

SYMBOLISME EN PHYSIQUE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit