NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que vaut cette excuse: "Je ne l'ai pas fait e ... Les hommes sont-ils des êtres à part dans la ... >>


Partager

La sympathie permet-elle de connaître autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La sympathie permet-elle de connaître autrui ?



Publié le : 26/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La sympathie permet-elle de connaître autrui ?
Zoom

Comment pourrais-je connaître une personne (ou un peuple) pour lesquels j'éprouve des sentiments de répulsion,, voire de haine ? Il est certain que, dans ce cas, je ne pourrai porter aucun jugement objectif. S'ensuit-il que la sympathie est une condition de la connaissance d'autrui ? De nombreux exemples ne montrent-ils pas que la sympathie pour une personne. au lieu de nous rendre plus lucide à son égard. nous aveugle au contraire ? D'ailleurs. Gaston Bachelard a bien mis en évidence les dangers d'un point de vue affectif dans toute démarche de connaissance. Toute la question est de savoir quel type d'approche est le mieux adapté à la connaissance des autres hommes.



Certes, la sympathie est toujours fondée de manière plus ou moins consciente sur la reconnaissance d'un quelque chose que l'on a en commun avec la personne avec qui nous sympathisons. Mais l'homme n'est pas transparent. Il semble difficile de réduire la complexité de l'être humain à une approche extérieure, c'est-à-dire à des marques apparentes de sympathie, telles que la cordialité, le sourire ou le plaisir d'être ensemble. L'ami ne reste-t-il pas, envers et contre tout, un Autre que moi, avec la part d'imprévisibilité qui lui est propre ? [I. La sympathie est trait d'union entre autrui et moi] La sympathie est un phénomène affectif étrange où deux ou plusieurs individus ont l'impression de se connaître déjà, ou de s'être toujours connus. C'est là une reconnaissance plus ou moins inconsciente de quelque chose que l'on partage, que l'on a en commun. Quelqu'un, un ami ou un inconnu envers qui j'ai un préjugé favorable me convient, sans que je sache toujours pourquoi. [1. À travers la sympathie, autrui est un autre moi-même] Comment pourrais-je ne pas connaître autrui lorsqu'il m'est sympathique?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2546 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La sympathie permet-elle de connaître autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • francoise74290-26380 (Hors-ligne), le 14/10/2015 é 14H16.
  • anaisdu66480-229983 (Hors-ligne), le 05/02/2014 é 05H15.
  • tommyleboss (Hors-ligne), le 13/04/2012 é 13H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit