NoCopy.net

La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut on vivre sans rêver ? Le jugement de goût dépend-il de la culture ... >>
Partager

La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ?
Zoom
  • civilisation : Ce terme, selon Febvre, n'est apparu dans la langue française que vers la moitié du 18e siècle. S'y rattachent nécessairement les notions de progrès et d'évolution.
  • protéger : Préserver, conserver.

 

Freud dans Malaise dans la civilisation définit la civilisation comme ce qui : « (…) désigne la totalité des œuvres et organisation dont l’institution nous éloigne de l’état animal de nos ancêtres, et qui servent à deux fins : la protection de l’homme contre la nature et la réglementation des hommes entre eux ». Ainsi la tâche principale de la civilisation est de nous protéger contre la nature, milieu hostile, et contre autrui. Soutenir cette thèse revient à exclure l’autre fonction principale de la civilisation : développer les phénomènes culturels que sont la religion, la morale, l’esthétique, la science et la technique.

Mais alors, la tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ? Afin de répondre précisément à cette question nous nous analyserons, dans un premier temps, la thèse selon laquelle la tâche principale de la civilisation est de nous protéger contre la nature. Après avoir mis en évidence les insuffisances de cette thèse, nous nous interrogerons sur la double tâche de la civilisation : nous protéger contre autrui. Enfin, dans un troisième et dernier temps, nous verrons qu’attribuer à la civilisation le tâche principale de protectrice revient à lui faire manquer son objet : l’évolution des phénomènes culturels. La question se posera de savoir si la tâche principale de la civilisation est de nous protéger en nous apprenant à nous protéger par le biais des phénomènes culturels.

 



       La tâche principale de la civilisation est-elle de nous apprendre à nous protéger ?   Thèse d'Epictète dans Entretiens :  la nature et autrui sont des évènements qui ne dépendent pas de nous, et nous ne pouvons pas agir sur eux. La civilisation enrichit notre esprit au contact des phénomènes culturels. Nous devons nous servir de cela pour agir sur nous-mêmes et ne pas nous affliger, nous entraver, nous troubler ou nous accuser des choses qui ne dépendent pas de nous. A l'inverse, le rôle de notre esprit est de nous aider à les accepter et ainsi de ne pas souffrir de ce qui nous nuit. Nous avons compris que la double tâche principale de la civilisation est de nous protéger contre la nature et autrui. Elle y réussi parce qu'elle enrichit notre esprit de phénomènes culturels qui nous permettent d'accepter ce qui ne dépend pas de nous et ainsi de nous soustraire à des maux évitables. La principale tâche de la civilisation est donc de nous donner les moyens de nous protéger contre la nature et autrui.   Conclusion   - La principale tâche de la civilisation est de nous protéger de l'hostilité de la nature afin d'assurer notre survie. La civilisation naît de la réunion des hommes et de leurs projets communs.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ? Corrigé de 2125 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • jdfshu-191338 (Hors-ligne), le 17/12/2012 à 17H16.
  • tvdaddict (Hors-ligne), le 07/02/2012 à 07H13.
  • melanie577 (Hors-ligne), le 17/01/2012 à 17H19.
  • gayotte (Hors-ligne), le 07/12/2011 à 07H11.
  • Juu14 (Hors-ligne), le 02/11/2011 à 02H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    La révolte n'est pas en elle-même un élément de civilisation. Mais elle est préalable à toute civilisation. Elle seule, dans l'impasse où nous vivons, permet d'espérer l'avenir dont rêvait Nietzsche : «Au lieu du juge et du répresseur, le créateur»., CAMUS, l'Homme révolté, p. 337.

    Ajouté par webmaster

    C'est vers les ressources du coeur que se tourne notre espoir. Trahis par cette intelligence savante dont les oeuvres formidables ont parfois le visage même de la bêtise, nous aspirons au règne du coeur : tous nos désirs vont vers une civilisation morale, seule capable de nous exalter, de nous assouvir, de nous protéger, d'assurer l'épanouissement réel de notre espèce., G. DUHAMEL, Possession du monde, X, 2, p. 228.

    Ajouté par webmaster

    Douze siècles ne sont rien pour une caste que le spectacle historique de la civilisation n'a jamais divertie de sa pensée principale (...), BALZAC, les Paysans, Pl., t. VIII, p. 90.

    Ajouté par webmaster

    La civilisation a été imposée à nos ancêtres par le fer et par le feu et elle a été payée par beaucoup de sang. Elle nous a été apportée par la violence., J. BAINVILLE, Hist. de France, I, p. 14.

    Ajouté par webmaster

    Avant Jenner, il existait une méthode propre à protéger les sujets ordinaires contre la variole. On trouve, dans les -Lettres philosophiques de Voltaire, des pages fort étonnantes, intitulées : -De l'insertion de la petite vérole., G. DUHAMEL, Problèmes de civilisation, p. 74.

    Ajouté par webmaster

    (...) la civilisation machinique - même aux États-Unis où elle se manifeste dans des circonstances exceptionnelles - n'est ni le paradis que nous peignent maints thuriféraires, ni l'enfer que nous annoncent d'aucuns, elle est à la fois l'un et l'autre, comme il est de règle sur la terre., DANIEL-ROPS, le Monde sans âme, p. 75.

    Ajouté par webmaster

    Nous avons mis entre parenthèses le problème de notre espèce et envisagé la catastrophe probable de notre civilisation, sans nous demander si elle ne pourrait pas avoir, sur l'espèce elle-même des effets que ses soeurs défuntes n'avaient pas eus. Le monde est devenu un, et nos esprits accoutumés aux cloisonnements ne s'en rendent pas compte., Emmanuel BERL, le Virage, p. 31 (1972).

    Ajouté par webmaster

    La civilisation de l'époque hellénistique ne s'oppose pas à celle des siècles précédents. Elle lui demeure fidèle, mais elle l'enrichit d'éléments neufs et elle possède son originalité (...) la civilisation hellénistique se distingue par des traits d'apparence contradictoire : par son unité, par son infinie diversité et par son insatiable curiosité (...) Le goût du luxe s'est répandu au contact des civilisations orientales (...), Yves BÉQUIGNON, Évolution du monde hellénistique, -in Encycl. Pl. (Hist. universelle), t. I, p. 792 et 799.

    Ajouté par webmaster

    .1 Mais la féminité se définit-elle? (...) Nous a-t-on donné assez de place pour exprimer notre originalité ou ne sommes-nous que la nymphe Écho de l'homme Narcisse amoureux de lui-même? Reflet, rêve de l'homme, source, muse, égérie, mère, putain, sorcière, quel on nous a déterminées? De quel on faut-il se protéger, se démarquer? S'appelle-t-il espèce? Société? Idée de Dieu?, Michèle PERREIN, Entre chienne et louve, p. 16.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La tâche principale de la civilisation est-elle de nous protéger ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo