NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La philosophie change-t-elle le monde ? Qu'est-ce que vivre conformément à la nature ... >>


Partager

Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?
Zoom

Pourquoi la question ?
 

 Attention ! Le libellé du sujet peut inciter à produire un catalogue des misères et difficultés dont nous libère la technique. Il faut veiller à ne pas se contenter d'une énumération et donner au développement un tour véritablement interrogatif.
 L'enjeu du sujet est de clarifier le rapport de la technique avec la liberté en regard de deux lieux communs contradictoires : l'apologie du progrès vante toujours le caractère libérateur de la technique, tandis que, de Rousseau à Heidegger, bien des critiques dénoncent la servitude de l'homme à l'égard de la technique. Il faut bien prêter attention à la forme hypothétique du sujet : « Si la technique est libératrice... « : on ne considère donc pas d'emblée qu'elle le soit.
 
 De quoi la technique nous libère-t-elle ?
 

 Ici les exemples sont nombreux et faciles à trouver; il ne faut pourtant pas se contenter d'une accumulation mais tenter de les organiser dans des catégories générales. La technique peut nous libérer dans notre rapport à un environnement naturel souvent hostile ou même par rapport à nos conditions de vie « naturelles « ;par rapport à l'espace, au temps, au travail, aux relations sociales.
 



Elle permet en effet une économie de l'énergie physique, et autorise une production plus abondante. De ce point de vue, l'histoire du travail est aussi celle des inventions techniques, progressivement capables d'utiliser des énergies empruntées à la nature, et non plus au corps de l'homme. Celui-ci, à en croire le Protagoras, est particulièrement peu apte à survivre : « nu, sans chaussures, ni couvertures ni armes «, il doit à Prométhée le don du feu, puis de la connaissance technique qui lui permet d'obtenir de la nature de quoi répondre à ses besoins.Dès la préhistoire, l'outil est un prolongement du corps, qui assure une meilleure efficacité des gestes : il accroît la puissance d'un coup, ou précise son impact. Au Moyen Age, l'invention du gouvernail, puis de la boussole, permet les voyages d'exploration et la « découverte « de nouveaux continents. Dans les temps modernes, le perfectionnement des moyens de communication détermine une meilleure circulation des marchandises, tandis que la multiplication des machines-outils augmente la production dans des proportions inédites. Marx soulignait ainsi que le monde humain avait davantage été modifié depuis les débuts du capitalisme, grâce à l'innovation technique, que durant toute l'histoire antérieure de l'humanité. Mais il notait aussi qu'une telle accélération de l'histoire n'était bénéfique qu'à la classe dominante, dans la mesure où elle garantissait avant tout un surcroît de profit, mais se soldait pour les travailleurs par une déshumanisation plus prononcée que jamais. Le progrès technique n'est donc pas sans ambiguïté.Toutes les sociétés en ont d'une certaine façon conscience - même si elles ne connaissent pas le concept de lutte des classes : dans de nombreuses sociétés « primitives «, les forgerons sont des personnages sacrés (admirables et redoutables) en raison même de leur savoir concernant la maîtrise du feu et des métaux, qui les met en contact avec des forces ou des puissances auxquelles les hommes ordinaires n'ont pas accès.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3190 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • chablhm-271331 (Hors-ligne), le 30/01/2016 é 30H14.
  • lilamuller-264738 (Hors-ligne), le 11/11/2015 é 11H09.
  • Nystep-255112 (Hors-ligne), le 22/02/2015 é 22H21.
  • liloo-254793 (Hors-ligne), le 18/02/2015 é 18H08.
  • marloush-246085 (Hors-ligne), le 02/11/2014 é 02H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit