LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comment se forment les nombres et les figures ... De la certitude et de la probabilité en histo ... >>


Partager

Du témoignage historique - le témoin en histoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Du témoignage historique - le témoin en histoire ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Du témoignage historique - le témoin en histoire ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Du témoignage historique - le témoin en histoire ?




3. Principe de la foi au témoignage.-Notre confiance dans le témoignage de nos semblables est si spontanée et si naturelle que les philosophes Écossais la font dériver de deux instincts : l'instinct de véracité et l'instinct de crédulité, l'un, qui nous porte à dire toujours la vérité, lorsque ni l'intérêt, ni la passion ne nous en détournent; l'autre, qui nous porte à croire que les autres agissent comme nous. - Ce qui est vrai, c'est que naturellement nous nous servons de la parole pour exprimer nos pensées, et que naturellement aussi, par une induction rapide, nous jugeons de nos semblables par nous-mêmes. Il est donc inutile de recourir à un instinct spécial pour expliquer notre croyance au témoignage; elle s'explique par le principe même qui sert de fondement à toute induction. Seulement, nous ne tardons pas à nous apercevoir du désaccord qui parfois existe entre la parole et la pensée; entre la pensée et la vérité. Malgré la tendance qui le pousse à dire la vérité, l'homme, par intérêt ou par passion, peut chercher à la déguiser et à mentir. - Dès ce moment il apprend à douter. - De plus, il peut se 'convaincre lui-même d'erreurs qu'il a commises; il est amené alors à se demander si les autres, comme lui, ne sont pas jouets de l'erreur. L'erreur et le mensonge étant possibles, il est donc indispensable de ne pas admettre sans examen tout ce qui nous est affirmé par autrui.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2910 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Du témoignage historique - le témoin en histoire ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Prods69560 (Hors-ligne), le 01/06/2010 é 01H14.
  • Emmanuel9082 (Hors-ligne), le 31/10/2008 é 31H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit