Le temps

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Lumiere principale participants Le voyage de Bardamu (Céline) >>
Partager

Le temps

Echange

Aperçu du corrigé : Le temps



Document transmis par : le rageux


Publié le : 20/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Le temps
Zoom

Discussion entre 2 jeunes sur le temps :

Jimmy, le présent existe-t-il vraiment?

Alors en fait , tout depend comment tu te places , dans l'optique d'un raprochement constant vers le futer et de l'eloignement infini au passé (si commencement il y a eu ), je pense que le present est techniquement impossible a imaginer, puisqu'on est tiraillés entre passé et futur

D'après moi il est la seule certitude que nous pouvons avoir de manière absolut dans ce bas monde, tu ne crois pas?

d'ailleurs je pensais a un truc : imagine l'eloignement passé-futur comme la combinaison de fonction f(x) et g(x) ; le present est un noeud qui les relie disons ♫(lol alt randompavnum) donc si on connais la fonction futru g(x) definie sur un intervalle [passé - +infini ] borné puisque selon la loi du refroidissement de chaispuqui , on devrait tteindre la fin du futur un jour , et alors on pour dire qu'on aura trouvé le present puisque le futur n'existera plus. n'est-ce pas , *_*

excuse moi mais il y deux grosse erreurs. De 1 moi j'aurais mis ]passé - +infini[ car ton passé lui aussi est infini puisque nous avançons consentement dans le temps. Et de plus atteindre le futur, est théoriquement, impossible car le futur n'est pas un instant mais une appellation pour avancement continuel du temps. Donc tout ceci est totalement faux


Alors j'ai bien précisé infini borné ! donc .. +infini] car le moment arrivera ou l'univers seara immobile et glacé. et ce moment , ♫ et infini] seront confondus et alors le present sera , le futur disparaitra !!!
le temps n'existera plus ...et le passé non plus ( bon je te l'accorde, faut etre vachement ouvert.. ^^)-- mais si tu reflechis bien , imagine que ton noeud ( le present) , ne sois attaché qu'a une seule corde( le passé ) ??? Et bin y'a qu'un bout de corde ! ( donc plus de futur)
c'est comme si tu calculais la tangente de f(x)/g(x)
mais que g(x) = Ø , c'est pas possible tu comprends ?

 

Alalala Jimmy, jimmy, jimmy. Quand comprendras-tu qu'un infini borné n'est pas possible, c'est comme ci tu disais qu'un droite avait une extrémité. En conclusion je dirais que le présent et un instant du futur énoncé du passé. Essaye de voi...r ça comme ci il s'agissait d'un exercice de physiqu...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Le temps" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Oui, à cette oeuvre, cette idée du Temps que je venais de former disait qu'il était temps de me mettre. Il était grand temps; mais, et cela justifiait l'anxiété qui s'était emparée de moi dès mon entrée dans le salon, quand les visages grimés m'avaient donné la notion du temps perdu, était-il temps encore et même étais-je encore en état?, PROUST, le Temps retrouvé, Pl., t. III, p. 1035.

Ajouté par webmaster

Je suis coincé entre deux temps, le temps de la référence et le temps de l'allocution : tu es parti (de quoi je me plains), tu es là (puisque je m'adresse à toi). Je sais alors ce qu'est le présent, ce temps difficile : un pur morceau d'angoisse., R. BARTHES, Fragments d'un discours amoureux, p. 22.

Ajouté par webmaster

(...) en Physique relativiste, il ne faut plus considérer l'espace et le temps isolément, ni donner au temps un caractère universel : il faut, en quelque sorte, fondre l'espace et le temps en un continu à 4 dimensions, espace-temps d'Einstein ou Univers de Minkowski, où chaque observateur découpe à sa manière son espace et son temps., L. DE BROGLIE, Physique et Microphysique, p. 136.

Ajouté par webmaster

Passe le temps, passe la vie, la vie privée de vie privée (...) et pendant ce temps-là, ce temps sans temps, comme la guerre du même nom, ce temps mort séquestrant les vivants, qu'est-ce qu'on entend, le bla bla bla, le bleu blanc rouge, le glas glas glas des trafiquants d'armes, trafiquants d'âmes (...), J. PRÉVERT, Choses et autres, p. 288.

Ajouté par webmaster

Ce n'est pas le temps principal qui amène le temps de la subordonnée, c'est le sens. Le chapitre de la concordance des temps se résume en une ligne : Il n'y en a pas..., F. BRUNOT, la Pensée et la Langue, XX, II, I, p. 782.

Ajouté par webmaster

.1 Les -emplois du temps, analysés de façon comparative, laissent aussi apparaître des phénomènes nouveaux. Si l'on classe les heures (de la journée, de la semaine, du mois, de l'année) en trois catégories, le -temps obligé (celui du travail professionnel), le -temps libre (celui des loisirs), le -temps contraint (celui des exigences diverses en dehors du travail : transports, démarches et formalités, etc.) on constate que le temps contraint s'accroît. Il augmente plus vite que n'augmente le temps des loisirs., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 104.

Ajouté par webmaster

« C'est l'homme tout entier qui est le temps incarné, un temps à deux pattes, qui va, qui vient et qui meurt : aussi l'homme n'a-t-il aucune prise sur le temps; nous ne pouvons que substituer au temps ce qui n'est pas lui, le confondre avec ces compteurs sociaux que sont les horloges et les calendriers. » Jankélévitch, Quelque part dans l'inachevé, 1978.

Ajouté par webmaster

« Ô Temps ! Suspends ton vol ! C'est k voeu du poète, mais qui se détruit par la contradiction, si l'on demande : "Combien de temps le Temps va-t-il suspendre son vol ? » Alain, Éléments de philosophie, 1941.

Ajouté par webmaster

Tout cela était dit avec la rapidité d'un discours étudié, et celui auquel on adressait la parole avait à peine le temps d'y couler de temps en temps un -oui ou un -non (...), MARIVAUX, le Paysan parvenu, VI.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Le temps

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo