NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quel sens la connaissance scientifique peu ... La raison peut-elle déraisonner ? >>


Partager

Le temps est-il ce qui passe, ou ce en quoi éternellement toute chose passe ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le temps est-il ce qui passe, ou ce en quoi éternellement toute chose passe ?



Publié le : 18/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le temps est-il ce qui passe, ou ce en quoi éternellement toute chose passe ?
Zoom

Le temps est une notion difficile à expliquer. En effet, on a plus souvent tendance à parler du temps de quelque chose, il est une façon de calculer qui est insaisissable en dehors de son objet. Pour St Augustin, le temps est évident lorsque je cherche à l’expliquer. Le problème posé est de savoir si on peut distinguer le temps de ses objets. Il paraît difficile de définir le temps en dehors de l’action qu’il contient mais également de l’intégrer dans les attributs de ses objets. Nous subissons le temps comme une évolution ininterrompue et pourtant nous le distinguons de nous mêmes. Comment peut-on alors distinguer le temps de ce sur quoi il agit ? L’éternité du temps ne prouve-t-elle pas la séparation nette qu’il y a entre lui et les objets corruptibles qu’il influence? Comment parler du temps sans parler de son action?



Il est toujours une chose par laquelle le bonheur devient le bonheur : la faculté d'oublier ou bien, en termes plus savants, la faculté de sentir les choses, aussi longtemps que dure le bonheur, en dehors de toute perspective historique. Celui qui ne sait pas s'installer au seuil de l'instant, en oubliant tout le passé, celui qui ne sait pas, telle une déesse de la victoire, se tenir debout sur un seul point, sans crainte et sans vertige, celui-là ne saura jamais ce qu'est le bonheur, pis encore : il ne fera jamais rien qui rende les autres heureux." NIETZSCHE Avez-vous compris l'essentiel ?1 Comment le passé peut-il en quelque sorte rester présent ?2 La persistance du passé est-elle une bonne chose ?3 L'oubli est-il une simple défaillance de la mémoire ? Réponses:1 - Par le souvenir. Cette actualisation est l'opération de la mémoire.2 - En un sens oui. Garder mémoire du passé est ce qui distingue l'homme et lui donne une dignité à laquelle l'animal ne participe pas.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3551 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le temps est-il ce qui passe, ou ce en quoi éternellement toute chose passe ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Jonathan.Michel-2282 (Hors-ligne), le 19/01/2014 é 19H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit