THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA FORMATION DES CONCEPTS SCIENTIFIQUES (cou ... LOGIQUE ET MATHÉMATIQUES (cours de philosoph ... >>
Partager

THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie)

Philosophie

Aperçu du corrigé : THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie)



Publié le : 5/4/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie)
Zoom

Il est banal d'opposer le théoricien à l'homme d'expérience, en reconnaissant une supériorité dans le domaine spéculatif au premier, et une supériorité dans le domaine pratique au second. Mais cette opposition radicale ne semble pas recouvrir une analyse précise des notions.

I. OPPOSITION

- A - La théorie.

La théorie est très exactement une vue de l'esprit (le grec «theorein» signifie : contempler), c'est-à-dire, selon le sens commun, une conception à laquelle ne correspond aucune réalité (cf. le sens de l'adverbe «théoriquement»). En philosophie aussi, le mot théorie a souvent un sens péjoratif: on l'emploie alors pour désigner un ensemble d'hypothèses invérifiables que chacun peut accepter ou rejeter selon sa convenance. Mais quelquefois aussi la théorie représente un ensemble d'idées cohérentes liées à une pratique; chez Marx, par exemple, théorie et pratique sont inséparables. Dans les sciences enfin, les théories sont le résultat d'un effort de coordination et de systématisation destiné à rendre compte des faits et des lois concernant un domaine déterminé (la théorie atomique, la théorie chromosomique de l'hérédité).

- B - L'expérience.

L'expérience scientifique se présente sous un double aspect: l'observation et l'expérimentation, cette dernière se ramenant ordinairement à une observation provoquée (ordinairement, parce qu'il y a aussi des «expériences pour voir» comme disait Claude Bernard, c'est-à-dire des expérimentations tâtonnantes). De toutes façons, expérience signifie toujours recours à la réalité. C'est bien ainsi que le philosophe entend l'expérience, quand il l'oppose à la raison : les données de l'expérience sont celles que nous fournissent nos sens ou notre conscience. Conformément à l'étymologie (du latin «experiri»: éprouver), l'expérience, c'est ce que j'éprouve au contact de la réalité, et le sens commun appelle homme d'expérience celui qui a beaucoup vécu c'est-à-dire a été en contact avec des réalités diverses.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie) Corrigé de 1716 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie)" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Maxime58159 (Hors-ligne), le 09/06/2011 à 09H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Kant proposera donc une solution radicale au problème. Kant posera le problème d'une manière tout à fait nouvelle. S'il refuse l'empirisme de Locke, il n'admet pas pour autant le dogmatisme. L'expérience et la raison sont liées. Sans la première, la raison est aveugle. Sans la seconde, l'expérience est muette. "La raison ne voit que ce qu'elle produit elle-même d'après ces propres plans [...] elle doit prendre les devants avec les principes qui déterminent ses jugements, suivant des lois immuables, [...] elle doit obliger la nature à répondre à ses questions et ne pas se laisser conduire pour ainsi dire en laisse par elle ; car autrement, faites au hasard et sans aucun plan tracé d'avance, nos observations ne se rattacheraient point à une loi nécessaire, chose que la raison demande et dont elle a besoin." (Kant, Critique de la raison pure, Préface de la deuxième édition.) Notre esprit n'est plus passif devant l'expérience.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    " En quelque ordre de phénomènes que ce puisse être, même envers les plus simples, aucune véritable observation n’est possible qu’autant qu’elle est primitivement dirigée et finalement interprétée par une théorie quelconque. " > Auguste Comte, Cours de philosophie positive

    Ajouté par webmaster

    " La notion philosophique d’expérience renvoie à une expérience pure qui n’est, à proprement parler, jamais expérimentée [car s’y mêle toujours l’activité de l’esprit] ; le mot expérience désigne l’élément non isolable de passivité qui semble présent en toute connaissance humaine. " > Ferdinand Alquié, L’expérience

    Ajouté par webmaster

    Le savant complet est celui qui embrasse à la fois la théorie et la pratique expérimentale : 1° il constate un fait; 2° à propos de ce fait, une idée naît dans son esprit; 3° en vue de cette idée, il raisonne, institue une expérience, en imagine et en réalise les conditions matérielles; 4° de cette expérience résultent de nouveaux phénomènes qu'il faut observer, et ainsi de suite., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, 1.

    Ajouté par webmaster

    Ainsi tous ceux qui ont réduit l'expérience à l'empirisme particulier de chaque praticien, c'est-à-dire à quelques connaissances insuffisantes, obscures, équivoques, séduisantes, dangereuses, n'ont pas compris que la véritable expérience, la seule digne de ce nom, est l'expérience générale qui résulte des découvertes physiques, chimiques, anatomiques et des observations particulières des médecins de tous les temps et de tous les pays; que cette expérience est renfermée dans la théorie (...), Encycl. (DIDEROT), art. -Empirisme.

    Ajouté par webmaster

    Nous pensons que la distinction essentielle -(entre observation et expérience) est ici celle de la signification singulière ou de la signification générale du fait perçu. Il y a observation (...) tant que l'on se borne à constater ce qui s'est passé tel jour, dans telles circonstances; il y a expérience (...) quand on observe en vue de savoir -ce qui se passe (...), LALANDE, Voc. de la philosophie.

    Ajouté par webmaster

    L'appréciation du degré d'exactitude d'une expérience exige, en premier lieu, qu'on apprécie l'acuité des sens de l'observateur. Pierre Duhem, la Théorie physique, son objet, sa structure

    Ajouté par webmaster

    Les «deux gouttes d'eau» de la locution populaire ne sont identiques que si on ne leur demande pas autre chose que d'être des gouttes d'eau. Tous les objets de notre expérience sont dans le même cas, parfois identiques pour une expérience rapide et superficielle, c'est-à-dire identiques en apparence (...) mais seulement semblables si on les considère plus attentivement., EGGER, -in LALANDE, Voc. de la philosophie, art. -Identité.

    Ajouté par webmaster

    L'appréciation du degré d'exactitude d'une expérience exige, en premier lieu, qu'on apprécie l'acuité des sens de l'observateur. Pierre Duhem, la Théorie physique, son objet, sa structure, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    Le programme des cours, qu'il lut sur l'affiche, lui fit un effet d'étourdissement; cours d'anatomie, cours de pathologie, cours de physiologie, cours de pharmacie (...), FLAUBERT, MËmËe Bovary, I, I.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    THÉORIE ET EXPÉRIENCE (cours de philosophie)

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo