NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Se sentir obligé, est-ce renoncer à sa libert ... Comment sait-on que quelqu'un est conscient d ... >>


Partager

Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

 Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ?
Zoom

- La notion de "théorie" a une double signification qui pourrait apparaître, de prime abord, contradictoire : elle désigne, dans son acception scientifique, un ensemble de propositions logiquement liées les unes aux autres, et destinées à rendre compte d'un aspect du réel ; mais dans son acception éthymologique, elle renvoie à une activité particulière de l'âme, la contemplation (theoria).

- Une théorie peut ainsi avoir une signification tant dialogique ou dianoétique (un raisonnement se déroulant dans le temps), que purement intuitive (une connaissance directe).

- Or, ces deux sens s'opposent complètement, dans le rôle que l'on entend donner aux "idées" ou propositions logiquement articulées entre elles : soit elles expriment précisément cette théorie, soit elles constituent comme les conséquences logiques de la théorie, alors conçue comme contemplation.

- Comment donc concevoir l'articulation de la théorie et des idées ? Une théorie fait-elle corps à celles-ci, ou bien les précède-t-elle logiquement ? Comment concevoir le lien entre la théorie et la logique ?

 



- La notion de "théorie" a une double signification qui pourrait apparaître, de prime abord, contradictoire : elle désigne, dans son acception scientifique, un ensemble de propositions logiquement liées les unes aux autres, et destinées à rendre compte d'un aspect du réel ; mais dans son acception éthymologique, elle renvoie à une activité particulière de l'âme, la contemplation (theoria).
- Une théorie peut ainsi avoir une signification tant dialogique ou dianoétique (un raisonnement se déroulant dans le temps), que purement intuitive (une connaissance directe).
- Or, ces deux sens s'opposent complètement, dans le rôle que l'on entend donner aux "idées" ou propositions logiquement articulées entre elles : soit elles expriment précisément cette théorie, soit elles constituent comme les conséquences logiques de la théorie, alors conçue comme contemplation.
- Comment donc concevoir l'articulation de la théorie et des idées ? Une théorie fait-elle corps à celles-ci, ou bien les précède-t-elle logiquement ? Comment concevoir le lien entre la théorie et la logique ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1022 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Une théorie n'est-elle qu'une manière logique d'ordonner des idées ? ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit