Toute action est-elle du travail ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que la raison d'Etat ? Le travail n'est-il pour l'homme qu'un moyen ... >>


Partager

Toute action est-elle du travail ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toute action est-elle du travail ?



Publié le : 26/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Toute action est-elle du travail ?
Zoom

Est-il légitime d’affirmer que toute action, autrement dit n’importe quel type d’action (ou encore, indifféremment), peut se réduire sous la catégorie travail ? L’action ne recouvre-t-elle pas une autre réalité, voire ne joue-t-elle pas sur un autre plan que celui du travail ? La problématique générale engage notre rapport au travail : peut-on lui assigner des bornes effectives ou son domaine est-il illimité ?



L'action ne recouvre-t-elle pas une autre réalité, voire ne joue-t-elle pas sur un autre plan que celui du travail ? La problématique générale engage notre rapport au travail : peut-on lui assigner des bornes effectives ou son domaine est-il illimité ? Plan I-             Le travail : une action productrice ·         Aristote faisait du mouvement le fondement de l'action : il y a action dès qu'il y a mouvement. Mais un fou qui passerait ses journées à creuser un trou puis à le reboucher indéfiniment, celui-là s'activerait beaucoup sans doute, on ne dira pas pour autant qu'il travaille. ·         Le concept de production suppose une transformation du réel. Il n'y aura, par conséquent, travail que si le point d'arrivée est différent du point de départ : un cultivateur transforme la terre qu'il laboure, un enfant qui apprend transforme son esprit qu'il cultive. ·         La rémunération en argent constitue une marque et un critère objectifs. Certains économistes refusent même de considérer comme un travail une activité non rémunérée, même si elle est productrice de richesses (c'est le cas par exemple de celle qui consiste à cultiver des légumes dans son potager). ·         On pourrait objecter à cette idée qu'il suffit que le résultat du travail ait une valeur marchande pour le concevoir comme un travail ; après tout, un peintre qui ne vend pas ses tableaux a effectué néanmoins un véritable travail quand bien même ses tableaux n'auraient pas encore une cote : ils sont des marchandises potentielles.   II-          Le travail : une action socialement utile ·         Il est clair que l'utilité économique ne correspond pas toujours à la nécessité, mais du moins une marchandise est forcément utile puisque comme marchandise elle a un prix, et qu'elle peut être achetée ou vendue.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Toute action est-elle du travail ? Corrigé de 3819 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Toute action est-elle du travail ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Lancelotll-282604 (Hors-ligne), le 07/12/2016 é 07H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Toute action est-elle du travail ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit