Toute histoire est-elle histoire contemporaine ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'histoire de l'humanité justifie-t-elle une ... En quel sens peut-on dire de l'histoire qu'e ... >>
Partager

Toute histoire est-elle histoire contemporaine ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toute histoire est-elle histoire contemporaine ?



Publié le : 29/7/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Toute histoire est-elle histoire contemporaine	?
Zoom

Seignobos disait que l'on juge de l'importance d'un fait à ses conséquences mais celles-ci à son tour ne seront-elles pas appréciées subjectivement par l'historien? On connaît la boutade de Valéry. La découverte des propriétés fébrifuges de l'écorce de quinquina au XVII ième serait plus importante que tel traité signé par Louis XIV parce les conséquences de ce traité sont aujourd'hui effacées tandis que « les régions paludéennes du globe sont de plus en plus visitées... et que la quinine fut peut-être indispensable à la prospection et à l'occupation de toute la terre qui est à mes yeux le fait dominant de notre siècle » (« Variété IV »). Ce qu'il faut retenir de la boutade de Valéry, c'est qu'il n'y a pas en histoire de signification absolument « objective » d'un fait et que c'est en fonction du présent que nous donnons à tel ou tel fait passé une signification et une valeur. Nous autres, hommes du XX ième, nous sommes surtout attentifs dans le passé aux faits économiques, tandis que par exemple les chroniqueurs du moyen âge voyaient d'abord les faits religieux (le récit du moindre « miracle » était pour eux essentiel). Aucun historien, prétend-on communément aujourd'hui, ne peut échapper à sa subjectivité. Michelet, pour écrire son « Histoire de France », voulait oublier l'époque contemporaine, s'interdisait de lire le journal, s'enfermait toute la journée aux Archives. Cela ne l'a pas empêché d'écrire une histoire à la fois jacobine et romantique, une « épopée lyrique » de la France. Il a projeté dans son oeuvre des valeurs sentimentales, des partialités politiques, si bien qu'on a pu dire que « l'histoire de France de Michelet nous apprend plus de choses sur Michelet lui-même que sur la France » !Raymond Aron a bien mis en lumière la subjectivité de la connaissance historique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Toute histoire est-elle histoire contemporaine	? Corrigé de 1932 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Toute histoire est-elle histoire contemporaine ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • cla_beneytout (Hors-ligne), le 13/12/2013 à 13H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le fait divers est d'abord sans cause apparente ou perceptible : s'il frappe et attire l'attention, c'est par ce qui, à première vue, le rend injustifiable et incompréhensible. De manière plus générale, tout fait contemporain demeure semblablement incompréhensible si l'on demeure incapable de le situer dans un environnement et de le rattacher à quelques antécédents. • Complémentairement, on peut constater que, plus les moyens dits d'information se développent, plus l'homme d'aujourd'hui est averti de faits parmi lesquels il est d'abord incapable d'effectuer un tri et de trouver des repères. L'information tous azimuts ne facilite pas l'interprétation, loin de là, elle semble plutôt la différer, sinon l'interdire, faisant glisser tout événement du côté du fait divers.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Toute histoire qui n'est pas contemporaine est suspecte (...), PASCAL, Pensées, IX, 628.

    Ajouté par webmaster

    Une médaille, même contemporaine, n'est pas quelquefois une preuve. Combien la flatterie n'a-t-elle pas frappé de médailles sur des batailles très indécises, qualifiées de victoires., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Histoire, III

    Ajouté par webmaster

    Il y a entre les façons infinies d'écrire l'histoire, deux divisions principales qui tiennent à la nature des sources auxquelles on puise. Il y a une sorte d'histoire qui se fonde sur les pièces mêmes et les instruments d'État, les papiers diplomatiques, les correspondances des ambassadeurs, les rapports militaires, les documents originaux de toute espèce. Nous avons un récent et un excellent exemple de cette méthode de composition historique dans l'ouvrage de M. Thiers, qui se pourrait proprement intituler : -Histoire administrative et militaire du Consulat et de l'Empire. Et puis, il y a une histoire d'une tout autre physionomie, l'histoire -morale contemporaine écrite par des acteurs et des témoins (...), SAINTE-BEUVE, Réflexions sur les lettres, éd. Plon, 1941, p. 70.

    Ajouté par webmaster

    Tous les peuples ont écrit leur histoire dès qu'ils ont pu écrire., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Histoire, V.

    Ajouté par webmaster

    Histoire de l'esprit humain, histoire de la sottise humaine! comme dit M. de Voltaire., FLAUBERT, Correspondance, 997, 17 oct. 1868.

    Ajouté par webmaster

    " La seule idée qu’apporte la philosophie est la simple idée de la Raison — l’idée que la raison gouverne le monde et que, par conséquent, l’histoire universelle s’est elle aussi déroulée rationnellement. " Hegel, La Raison dans l’histoire

    Ajouté par webmaster

    On ne devine une telle histoire qu'en la refaisant d'esprit et de volonté, en la revivant, en sorte que ce ne soit pas une histoire, mais une vie, une action., MICHELET, Hist. de la Révolution franç., De la méthode... de ce livre.

    Ajouté par webmaster

    ... la particule (élémentaire) doit être pensée comme ETANT son histoire, et non pas comme une entité métaphysique AYANT une histoire. ABC de la relativité Russell, Bertrand

    Ajouté par webmaster

    Une médaille, même contemporaine, n'est pas quelquefois une preuve (...) Les médailles ne sont des témoignages irréprochables que lorsque l'événement est attesté par des auteurs contemporains (...), VOLTAIRE, Dict. philosophique, Histoire, III.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Toute histoire est-elle histoire contemporaine ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo