Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'un homme juste ? Morale et solidarité >>
Partager

Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?



Publié le : 18/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?
Zoom
  • tout : La totalité sans exception.
  • injustice : Un mal, ce qui est contraire à la loi, une inégalité.

Puisque l'égalité est le fondement rationnel de la justice, on est obligé d'admettre que toute inégalité est injuste. Les hommes sont tous égaux devant la loi. Mais, revendiquer une égalité absolue entre les êtres conduit à l'injustice. Il n'est pas vrai que tous les hommes se valent. La justice consiste à reconnaître cette évidence.



La réponse à cette question constitue sans doute l'un des choix politiques essentiels d'une société. Le débat concernant les limites de l'intervention de l'État dans l'économie ne peut être tranché ni a priori ni une fois pour toutes. Il semble toutefois communément admis que la loi du marché ne peut pas s'étendre à toute la vie sociale, car elle concerne une sphère particulière de l'activité humaine, celle dans laquelle les hommes sont libres de travailler à satisfaire exclusivement leurs désirs individuels, alors que les décisions politiques relèvent de la collectivité. Celle-ci ne peut pas reposer exclusivement sur les échanges économiques.Mais le marché n'entre pas pour autant en opposition avec l'intérêt général. Certains des biens auxquels tout un chacun doit avoir accès, comme les médicaments, sont produits en grande partie grâce à lui. C'est pourquoi une vision unilatérale qui diaboliserait soit l'État, soit le marché, ne semble guère compatible avec le double idéal de nos sociétés : assurer le bien vivre des individus et le vivre bien des citoyens. L'égalité est l'oeuvre de la raisonC'est en vue d'avantages communs que les hommes se sont réunis en société. Nulle société humaine n'est concevable sans lois. Les progrès de la raison ont permis de définir l'égalité comme étant le seul fondement possible du droit et de la justice.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Toutes les inégalités sont-elles des injustices ? Corrigé de 8003 mots (soit 11 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mcfleury56 (Hors-ligne), le 13/03/2012 à 13H21.
  • erky05 (Hors-ligne), le 11/03/2012 à 11H14.
  • Jet (Hors-ligne), le 07/01/2012 à 07H20.
  • max74930 (Hors-ligne), le 01/11/2011 à 01H12.
  • celinek (Hors-ligne), le 19/04/2011 à 19H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le premier principe (1) définit le champ des libertés, le second (2 a) pose la règle de l'égalité des chances, le troisième (2 b) régit la justice économique. Ces principes sont liés selon un ordre lexical, ce qui signifie que (1) prime sur (2), et que (2 a) prime sur (2 b). Il faut toujours faire respecter ces principes en suivant cet ordre de priorité. Le rapport de (1) à (2) implique que l'on ne peut sacrifier des libertés pour augmenter le bien-être des gens. On ne peut restreindre la liberté qu'au bénéfice de la liberté. De même (2 a) domine (2 b), ce qui veut dire que la sauvegarde de l'égalité des chances est prioritaire par rapport au bien-être. Intéressons-nous maintenant au principe qui concerne directement notre question, le principe (2 b), appelé principe de différence. C'est lui qui organise les inégalités économiques de la façon la plus juste.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Certaines inégalités et certaines injustices ne seraient pas possibles si chacun ne les consacrait pas au secret de son coeur, pour autant qu'il ne les subit pas (...) On s'en accommoderait moins si l'on mesurait à quel point nous menacent ces injustices, en empoisonnant le corps social tout entier (...), DANIEL-ROPS, Ce qui meurt..., p. 161.

    Ajouté par webmaster

    Louée soit la joie, et louée la douleur! L'une et l'autre sont soeurs, et toutes deux sont saintes. Elles forgent le monde et gonflent les grandes âmes. Elles sont la force, elles sont la vie, elles sont Dieu. Qui ne les aime point toutes deux n'aime ni l'une, ni l'autre. Et qui les a goûtées sait le prix de la vie et la douceur de la quitter., R. ROLLAND, Michel-Ange, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    Elles sont toutes les mêmes, vois-tu : le premier pas leur coûte; mais le second, elles le font toutes seules et plus vite qu'on ne pense., LOTI, Ramuntcho, I, XI, p. 284.

    Ajouté par webmaster

    Il ne peut y avoir rien que de factice, d'artificiel et de plâtré dans un ordre de choses où les inégalités sociales contrarient les inégalités naturelles., HUGO, Littérature et Philosophie mêlées, Journal des idées révolutionnaires de 1830, août.

    Ajouté par webmaster

    Toutes nos qualités sont incertaines et douteuses, en bien comme en mal, et elles sont presque toutes à la merci des occasions., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 470.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'esprit de révolte s'exprime difficilement dans les sociétés où les inégalités sont très grandes (régime des castes hindoues) ou, au contraire, dans celle où l'égalité est absolue (certaines sociétés primitives). En société, l'esprit de révolte n'est possible que dans les groupes où une égalité théorique recouvre de grandes inégalités de fait., CAMUS, l'Homme révolté, p. 33.

    Ajouté par webmaster

    (...) le voleur sait très bien dire que, dans un monde de voleurs, il est sot d'être honnête. Celui-là aussi aura ce qu'il mérite; méprisé s'il est faible, honoré s'il est fort (...) Ainsi toutes les fautes sont par elles-mêmes punies, et toutes les vertus sont par elles-mêmes récompensées; les unes et les autres en leur monnaie propre., ALAIN, Propos, 3 janv. 1933, Le grand jugement.

    Ajouté par webmaster

    NIETZSCHE: «Toutes les passions ont une période où elles sont seulement néfastes [...] et plus tard une autre, beaucoup plus tardive, où elles se marient à l'esprit, se "spiritualisent".»

    Ajouté par webmaster

    Aussi peut-on dès maintenant définir les conditions préalables à un -new deal algérien : elles sont sociales, elles sont économiques et elles sont politiques., Pierre NORA, les Français d'Algérie, p. 245.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo