LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'exercice de la raison est-il indispensable ... Dieu: réalité ou hypothèse ? >>


Partager

Toutes les personnes méritent-elle un égal respect ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Toutes les personnes méritent-elle un égal respect ?



Publié le : 15/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Toutes les personnes méritent-elle un égal respect  ?
Zoom

Deux réponses viennent spontanément à l’esprit. L’une d’elles est négative, et part d’une considération séparée des personnes : faut-il respecter Hitler, par exemple ? Y a-t-il des personnes qui, par leur conduite, leur pensée, leurs actions, ne méritent aucun respect ? Peut-il être erroné d’accorder du respect à de telles personnes ?
La seconde réponse est positive, et elle découle directement de notre conception de la personne (voir le texte de Marcel Mauss à nouveau) : toute personne humaine, quelle qu’elle soit, à droit au respect par principe, en tant que personne. C’est un principe que l’on trouve énoncé dans de nombreux textes, politiques par exemple : comment un Etat qui dans ses lois refuserait le respect à certaines personnes devrait-il être considéré (que l’on pense par exemple à l’apartheid, au système indien des castes : quels problèmes philosophiques découlent de l’existence de pareils systèmes ?)
On le voit, la réponse à la question posée sera complexe. Une solution pour l’organiser pourrait être de distinguer le domaine individuel (on pourrait considérer que l’on a le droit, individuellement, dans le privé, de ne pas respecter quelqu’un pour des raisons personnelles – mais alors la personne que l’on traite ainsi sans respect peut-elle encore être appelée une personne à nos yeux ?) du domaine collectif, politique (le respect devrait être au principe de l’existence de communautés humaines pour que celles-ci soient viables).



)On le voit, la réponse à la question posée sera complexe. Une solution pour l'organiser pourrait être de distinguer le domaine individuel (on pourrait considérer que l'on a le droit, individuellement, dans le privé, de ne pas respecter quelqu'un pour des raisons personnelles - mais alors la personne que l'on traite ainsi sans respect peut-elle encore être appelée une personne à nos yeux ?) du domaine collectif, politique (le respect devrait être au principe de l'existence de communautés humaines pour que celles-ci soient viables).Références utilesDéclaration universelle des droits de l'homme et du citoyenSénèque, De la constance du sage (observer les moqueries adressées à ceux qui ne pratiquent pas la philosophie)Textes à utiliser John Rawls, Théorie de la justice« Je présenterai maintenant, sous une forme provisoire, les deux principes de la justice sur lesquels se ferait un accord dans la position originelle. [...] En premier lieu : chaque personne doit avoir un droit égal au système le plus étendu de libertés de base égales pour tous qui soit compatible avec le même système pour les autres. En second lieu : les inégalités sociales et économiques doivent être organisées de façon à ce que, à la fois, l'on puisse raisonnablement s'attendre à ce qu'elles soient à l'avantage de chacun et qu'elles soient attachées à des positions et à des fonctions ouvertes à tous. [...] Ces principes s'appliquent, en premier lieu, [...], à la structure sociale de base ; ils commandent l'attribution des droits et des devoirs et déterminent la répartition des avantages économiques et sociaux.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2738 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Toutes les personnes méritent-elle un égal respect ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • valou3109-247864 (Hors-ligne), le 18/11/2014 à 18H15.
  • Paulooo-214573 (Hors-ligne), le 07/10/2013 à 07H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Tant qu'Achille vivait, Ajax et lui, d'égale force, d'égal mérite, d'égal orgueil, se balançaient; l'un maintenait en respect l'autre., GIDE, Théâtre, Ajax, 1.

    Ajouté par webmaster

    «C'est égal», dit-elle, en le rendant à M. X..., c'est égal, si misérable, si fangeuse que soit cette jeune fille il y a, en dehors d'elle, une innocente., Louise MICHEL, la Misère, t. I, p. 126.

    Ajouté par webmaster

    Le respect que nous souhaitons obtenir de l'homme envers ses pareils n'est qu'un cas particulier du respect qu'il devrait ressentir pour toutes les formes de la vie. [ ] Freud, Sigmund

    Ajouté par webmaster

    Le respect que nous souhaitons obtenir de l'homme envers ses pareils n'est qu'un cas particulier du respect qu'il devrait ressentir pour toutes les formes de la vie. Freud, Sigmund

    Ajouté par webmaster

    Chaque fois que j'appris ainsi que Cottard, ma mère elle-même (...) avaient par de maladroites paroles, rendu inutile tout le sacrifice que je venais d'accomplir (...) j'avais un double ennui (...) Je maudissais ces vains bavardages (...) Il est vrai que dans la funeste besogne accomplie pour la destruction de notre amour, ils sont loin de jouer un rôle égal à deux personnes (...) Mais ces deux personnes-là, nous ne leur en voulons pas comme aux inopportuns Cottard, car la dernière, c'est la personne que nous aimons, et la première c'est nous-même., PROUST, à l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 613.

    Ajouté par webmaster

    Ce terme -(égal) exprime, dit-on, un rapport entre deux ou plusieurs choses qui ont la même grandeur, la même quantité, ou la même qualité. Wolf définit les choses -égales, celles dont l'une peut être substituée à l'autre sans aucune altération dans leur quantité. Je crois pour moi que toutes ces définitions ne sont pas plus claires que la chose définie et que le mot -égal présente à l'esprit une idée plus précise et plus nette que tout autre mot ou phrase synonyme qu'on voudrait faire servir à l'expliquer., D'ALEMBERT, Encyclopédie, art. -Égal.

    Ajouté par webmaster

    Comme toutes les personnes généreuses, elle éprouvait de sublimes délicatesses de sentiment qu'elle prenait pour des remords., BALZAC, la Recherche de l'absolu, Pl., t. IX, p. 564.

    Ajouté par webmaster

    Il n'y a d'autorité vraie que basée sur l'amour et le respect, le seul respect profond, le respect intérieur., G. DUHAMEL, Récits des temps de guerre, t. II, p. 29.

    Ajouté par webmaster

    (...) les os et reliques des personnes d'honneur, nous avons accoutumé de les tenir en respect et révérence., MONTAIGNE, Essais, II, VIII.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo