NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rapport entre loi et justice: L'obéissance au ... Une critique de la démocratie est-elle possib ... >>


Partager

TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA

Tpe

Aperçu du corrigé : TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA



Publié le : 20/7/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA
Zoom

Zola décrit les corons à l'intérieur et à l'extérieur ainsi que celui des ouvriers en général au 19ème siècle : «Quatre heures sonnèrent au coucou de la salle du rez-de-chaussée […]», «[…] la chambre, carrée, à deux fenêtres, que trois lits emplissaient. Il y avait une armoire, une table, deux chaises de vieux noyer […] ». Il s'agit de la maison des Maheu, famille relativement nombreuse. Les corons sont tous identiques à l'extérieur, quelque soit le nombre de personnes qui y vivent : « Je sympathise avec le vieux Maheu dit Bonnemort. Il propose de me loger. J'accepte. Nous avançons côte à côte sans un mot. Il apparait alors dans la plaine rase un alignement triste et morne de maisons : c'est le coron. En longue file, deux rangs de maisons collées dos à dos. Un petit trottoir de brique. De l'autre côté de la rue des jardins sales, plantés d'arbustes maigres, sans allée tracée, très peu cultivés. Des puits communs, des lieux communs… pas de séparations, quelques clôtures… Traînant ici et là quelques vieux baquets et vieux ustensiles crasseux. ». Ici, l'écrivain décrit la monotonie des corons, s'étant avant l'écriture de son roman, rendu à Anzin au nord de la France pour visiter les corons, les mines et partager ainsi les sentiments des mineurs de l'époque pour les interpréter justement dans Germinal. Il élabore des plans avant de commencer à écrire ; les corons dans le livre illustrent très bien la réalité :
 Si certaines familles comme les Maheu vivent dans des maisons pauvrement aménagées, sans éléments décoratifs mais uniquement utiles, d'autres comme les Pierron soignent leur intérieur car ils le peuvent : « […] une maison si nettement tenue, qu'on se serait miré dans les casseroles».
 Du côté de l'alimentation, les mineurs ne sont pas plus gâtés notamment en période de grève. En effet, Zola se rend à Anzin au moment ou douze mille mineurs se sont mis en grève pour une durée de près de 2 mois. L'alimentation représente la part la plus importante dans les dépenses d'une famille ouvrière. Pourtant les ouvriers n'ont pas du pain tous les jours. Zola insiste particulièrement sur ce point. En effet plusieurs fois dans le roman, on prend pour référence le pain pour traduire la pauvreté des mineurs :
 « – On n'a pas de la viande tous les jours.
 – Encore si l'on avait du pain !
 – C'est vrai, si l'on avait du pain seulement ! »




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 15658 mots (soit 22 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • ljhyghghjg (Hors-ligne), le 19/11/2011 à 19H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Une douleur vague, peu à peu cuisante, lui chauffait les muscles. Émile Zola, Germinal

    Ajouté par webmaster

    Émile Gaboriau, Monsieur Lecoq, vol. 2, Projet Gutenberg C'était une belle galerie de roulage, à travers banc, et d'un roc si solide, qu'elle avait eu besoin seulement d'être muraillée en partie. Émile Zola, Germinal, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    Lui, d'une honnêteté stricte, ne spéculait point, se tenait à son poste, en soldat. Émile Zola, Germinal

    Ajouté par webmaster

    C'était là-dedans que le professeur Stenax dévoilait l'avenir d'après les méthodes magnétiques. ? Émile Zola, Germinal

    Ajouté par webmaster

    Lui, d'une honnêteté stricte, ne spéculait point, se tenait à son poste, en soldat. Émile Zola, Germinal, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    Lui, d'une honnêteté stricte, ne spéculait point, se tenait à son poste, en soldat. Émile Zola, Germinal, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    Il cracha, il repartit derrière son cheval somnolent, après l'avoir attelé aux berlines vides. Émile Zola, Germinal

    Ajouté par webmaster

    Ils acceptèrent, ils passèrent dans la salle du cabaret, qu'une cloison mobile séparait du bal, pendant la semaine. Émile Zola, Germinal

    Ajouté par webmaster

    Mets bouillir des pommes de terre, nous les mangerons avec un peu de beurre... Émile Zola, Germinal, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo