TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rapport entre loi et justice: L'obéissance au ... Une critique de la démocratie est-elle possib ... >>
Partager

TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA

Tpe

Aperçu du corrigé : TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA



Publié le : 20/7/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA
Zoom

Zola décrit les corons à l'intérieur et à l'extérieur ainsi que celui des ouvriers en général au 19ème siècle : «Quatre heures sonnèrent au coucou de la salle du rez-de-chaussée […]», «[…] la chambre, carrée, à deux fenêtres, que trois lits emplissaient. Il y avait une armoire, une table, deux chaises de vieux noyer […] ». Il s'agit de la maison des Maheu, famille relativement nombreuse. Les corons sont tous identiques à l'extérieur, quelque soit le nombre de personnes qui y vivent : « Je sympathise avec le vieux Maheu dit Bonnemort. Il propose de me loger. J'accepte. Nous avançons côte à côte sans un mot. Il apparait alors dans la plaine rase un alignement triste et morne de maisons : c'est le coron. En longue file, deux rangs de maisons collées dos à dos. Un petit trottoir de brique. De l'autre côté de la rue des jardins sales, plantés d'arbustes maigres, sans allée tracée, très peu cultivés. Des puits communs, des lieux communs… pas de séparations, quelques clôtures… Traînant ici et là quelques vieux baquets et vieux ustensiles crasseux. ». Ici, l'écrivain décrit la monotonie des corons, s'étant avant l'écriture de son roman, rendu à Anzin au nord de la France pour visiter les corons, les mines et partager ainsi les sentiments des mineurs de l'époque pour les interpréter justement dans Germinal. Il élabore des plans avant de commencer à écrire ; les corons dans le livre illustrent très bien la réalité :
 Si certaines familles comme les Maheu vivent dans des maisons pauvrement aménagées, sans éléments décoratifs mais uniquement utiles, d'autres comme les Pierron soignent leur intérieur car ils le peuvent : « […] une maison si nettement tenue, qu'on se serait miré dans les casseroles».
 Du côté de l'alimentation, les mineurs ne sont pas plus gâtés notamment en période de grève. En effet, Zola se rend à Anzin au moment ou douze mille mineurs se sont mis en grève pour une durée de près de 2 mois. L'alimentation représente la part la plus importante dans les dépenses d'une famille ouvrière. Pourtant les ouvriers n'ont pas du pain tous les jours. Zola insiste particulièrement sur ce point. En effet plusieurs fois dans le roman, on prend pour référence le pain pour traduire la pauvreté des mineurs :
 « – On n'a pas de la viande tous les jours.
 – Encore si l'on avait du pain !
 – C'est vrai, si l'on avait du pain seulement ! »




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA Corrigé de 15658 mots (soit 22 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • ljhyghghjg (Hors-ligne), le 19/11/2011 à 19H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Il se fait embaucher aux mines de Montsou et connaît des conditions de travail effroyables. Il fait la connaissance d'une famille de mineurs, les Maheu et tombe amoureux de la jeune Catherine. Catherine est aussi attiré par lui, mais, suite à un malentendu, celle-ci devient la maîtresse d'un ouvrier brutal, Chaval, et garde une attitude étrange envers Etienne. Etienne s'intègre vite parmi le peuple des mineurs, gagnant beaucoup d’estime de ses camarades. L’injustice des conditions de vie des mineurs le révolte de plus en plus et il commence à se passionner pour le socialisme. Des idées révolutionnaires bourgeonnent dans sa tête. Lorsque la Compagnie des Mines, face à la crise économique, décrète une baisse de salaire, il vainc la résignation des mineurs et leur fait partager son rêve d'une société plus juste. C’est ainsi que la grève, devenue inévitable, éclate. 5.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    THèME. Au collège, prouve l'application, comme la version prouve l'intelligence. - Mais, dans le monde, il faut rire des forts en thème., FLAUBERT, Dict. des idées reçues, Thème.

    Ajouté par webmaster

    .2 (...) la liberté de combiner des phrases est la plus grande qui soit, car il n'y a plus de contraintes au niveau de la syntaxe (les contraintes de cohérence mentale du discours qui peuvent subsister ne sont plus d'ordre linguistique)., R. BARTHES, Éléments de sémiologie, p. 143.

    Ajouté par webmaster

    Il ne s'agit pas de s'attaquer aux libertés individuelles respectables; nous ne sommes pas l'État, n'attentons pas aux libertés., Ch. PÉGUY, OE. compl., t. XII, p. 22.

    Ajouté par webmaster

    La fin de la vie d'Émile Zola aura été une des tristesses de notre histoire. L'homme qui représentait l'amour de la justice du peuple français n'a pas connu la justice., ARAGON, la Culture et les Hommes, Discours prononcé à Médan, 29 sept. 1946.

    Ajouté par webmaster

    - Où vas-tu? - Là. - Où, là?, ZOLA, Germinal, II, IV.

    Ajouté par webmaster

    (...) se tournant vers le monde il ne revendiquait pas les libertés des populations opprimées pour ensuite se retournant sur Paris gouverner l'étranglement des mêmes libertés (...), Ch. PÉGUY, la République..., p. 111.

    Ajouté par webmaster

    Il avait cru que la galerie s'effondrait derrière son dos., ZOLA, Germinal, t. I, p. 209.

    Ajouté par webmaster

    L'appel s'étranglait au fond de sa poitrine., ZOLA, Germinal, t. II, p. 137.

    Ajouté par webmaster

    (...) une adresse de singe à se rattraper des mains, des pieds (...), ZOLA, Germinal, t. I, p. 304.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    TPE - Thème: Contraintes et libertés - Sujet: Germinal d'Emile ZOLA

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo