NoCopy.net

Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on s'opposer à la loi ? Commentaire Honoré De Balzac, Les Petits Bour ... >>
Partager

Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ?



document rémunéré

Document transmis par : Sara41031


Publié le : 21/11/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ?
Zoom
  • division du travail : Principe fondamental des sociétés industrielles selon Adam Smith. Désigne la répartition entre ses différents membres des tâches nécessaires au fonctionnement de la société.
  • essence : Ce qui fait qu'une chose est ce qu'elle est, sa nature. L'essence est pensée comme éternelle ou au contraire comme en devenir. Du latin esse, « être ». L'essence d'une chose, c'est sa nature, ce qui définit son être. Une qualité essentielle s'oppose alors à une qualité accidentelle, c'est-à-dire non constitutive de l'être de la chose.
  • humain : Sens 1: Personne humaine. Synonyme: individu. Sens 2: Qui a trait à l'homme. Sens 3: Sensible, compréhensif. Synonyme: accessible.

Pour Marx, la division du travail, soucieuse d'une grande efficacité et d'une plus grande rentabilité,  introduit une certaine dépendance entre les individus.
 Par exemple, le tailleur est dépendant du paysan pour se nourrir tandis que le paysan est dépendant du tailleur pour se vêtir.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ? Corrigé de 1861 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

« Pour échapper à l'ennui, l'homme, ou bien travaille au-delà de ce qu'exigent ses besoins normaux, ou bien il invente le jeu, c'est-à-dire le travail qui n'est plus destiné à satisfaire aucun autre besoin que celui du travail pour lui-même. » Nietzsche, Humain, trop humain, 1878.

Ajouté par webmaster

L'essence de la division du travail est que chaque travailleur fasse constamment la même besogne (...), J.-B. SAY, Cours, 1840, t. I, p. 178, -in LITTRÉ.

Ajouté par webmaster

LE DÉSIR HUMAIN "Le désir est l'essence même de l'homme, c'est-à-dire l'effort par lequel l'homme s'efforce de persévérer dans son être." Spinoza, Éthique, 1677.

Ajouté par webmaster

Le travail humain se caractérise donc par une double transcendance de l'homme à l'égard de la nature; d'abord ce travail, comme l'a montré Marx, est une activité prospective («il est précédé par la conscience de ses fins») : il marque l'émergence du projet, l'efficace de l'avenir sur le présent par l'anticipation humaine et le détour de l'outil et du symbole (du langage)., Roger GARAUDY, Parole d'homme, p. 130.

Ajouté par webmaster

(...) comme ce qui jadis était employé dans le travail technique était précisément l'individualité de l'homme qui devait se techniciser puisque la machine ne le pouvait pas, la coutume a été prise de donner à chaque individu humain, dans le travail, une seule fonction (...), Gilbert SIMONDON, Du mode d'existence des objets techniques, p. 81.

Ajouté par webmaster

Il a fallu en venir aux siècles du progrès et de l'intelligence pour que se manifestât, avec une brutalité croissante, le mépris du travail entraînant le mépris du travailleur. Du jour où l'on a réduit le travail à être seulement défini par la capacité de production et par le rendement, on en a fait une matière amorphe, sans aucun rapport avec l'être humain. Le travailleur ne s'intéresse pas autrement à son travail que le marchand à l'objet qu'il vend. Nous sommes à l'antipode d'une conception spirituelle de l'effort., DANIEL-ROPS, Ce qui meurt..., p. 170.

Ajouté par webmaster

Le chauffage du lait provoque une dénaturation des protéines et modifie aussi le potentiel oxydoréducteur., André ECK, le Lait et l'Industrie laitière, p. 60.

Ajouté par webmaster

Heidegger se demande quelle est l'essence des temps modernes (...) La science en est un caractère essentiel. Quelle est alors l'essence de la science moderne? La recherche. Quelle est l'essence de la recherche? Et enfin Heidegger en arrive à la formulation définitive de la question initiale : -Quelle acception de l'étant et quel concept de la vérité font que la science puisse devenir recherche? (-Chemins, Gallimard, p. 78)., A. AMAR, le Praticien et le Philosophe, -in la Nef, n° 31, p. 8 (1967).

Ajouté par webmaster

Ils -(les morts) ne sont jamais utiles à la patrie, mais l'abolition de ta vie sert à ceux qui manoeuvrent l'idole : c'est la dénaturation des hommes (même principe que pour le blé)., J. GIONO, les Vraies Richesses, p. 219.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Le travail est-il une dénaturation de l'essence humain ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo