Le travail implique t-il un rapport de force ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sagesse et passion peuvent-elles à votre avis ... Y A-T-IL DE BELLES MORTS ? >>


Partager

Le travail implique t-il un rapport de force ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le travail implique t-il un rapport de force ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le travail implique t-il un rapport de force ?
Zoom

  Dans chaque cas, il convient de se demander si rapport de force il y a, et le décrire.   Dans les cas (1), (2) et (3), on peut supposer que le travail implique un rapport de force entre l'homme et la nature. L'homme, en effet, use de sa force physique pour transformer la matière, c'est-à-dire lui donner forme. Mais est-ce le seul rapport de forces impliqué ? Avec Hegel puis Marx, on peut se demander si le travail n'entraîne pas également et plus fondamentalement un rapport de force entre des individus, ou encore entre des « classes de travailleurs ». En parlant de l'histoire de la « lutte des classes » et en la liant au travail, Marx semble faire du problème du rapport de forces le moteur de l'histoire humaine.   Il faut bien comprendre que Marx pense le travail d'une part comme l'activité qui permet en puissance à l'homme de réaliser son essence, son humanité ; et de l'autre, dans sa forme moderne (le salariat) comme une chosification de l'homme qui devient alors étranger à sa propre nature (c'est ce qu'on appelle « aliénation »). D'une certaine façon, l'homme peut actualiser son essence dans et par le travail que dans la mesure où le travail n'est plus qu'un moyen de satisfaire des besoins mais où il est lui-même un besoin à part entière (et où l'homme serait sa propre fin). On pourrait donc dire que, pour Marx, c'est quand le règne de la nécessité et du pur rapport de force prend fin, que le travail commence vraiment à être ce qu'il est par essence.   Le cas (4) pose une difficulté complémentaire dans la mesure où il invite à penser que le travail ne se réduit plus à une production de biens matériels, mais qu'il englobe aussi le secteur des services ou les échanges immatériels, voire les productions intellectuelles.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le travail implique t-il un rapport de force ? Corrigé de 1694 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le travail implique t-il un rapport de force ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Le travail implique t-il un rapport de force ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit